Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Qui n’a pas quitté son pays est plein de préjugés"


Pourquoi vous ne pourrez plus commenter mes articles ?

Publié par Paul Tian sur 25 Novembre 2019, 16:55pm

Catégories : #blog, #liberté d'expression, #commentaire, #haine, #injure, #facebook, #paul tian, #expression, #censure

 Pourquoi vous ne pourrez plus commenter mes articles ?

L’une des caractéristiques de mon blog, et précédemment de mon site "Luchon Mag" c’est la possibilité pour les lecteurs de laisser des commentaires et ceci au nom de la libre expression.

 

Mais en cette période électorale, cette libre expression n’est pas synonyme pour que certains puissent écrire n’importe quoi !

 

J’ai toujours pensé qu’il était sain de pouvoir débattre quand on a des opinions différentes… mais d’une façon correcte et civilisée.

 

Ce qui n’est pas le cas actuellement…

 

Le déversement de haine "anti-vieux" que j’ai constaté ce week-end à la suite de l'article "Municipales 2020 : ils se mouillent pour Eric Azémar" m'interpelle.

 

Certes ce n’est pas la première fois que je me pose la question de savoir si je dois permettre les commentaires ou non à la suite de mes articles et infos.

 

Mais il me semble que ce week-end, les limites de l’acceptable ont été dépassées.

 

J’ai donc décidé qu'à compter de ce lundi 25 novembre 2019,  mes articles ne pourront plus être commentés, car trop souvent les propos les plus censés ou intéressants sont noyés sous un amas de commentaires haineux ou qui parfois n'ont strictement rien à voir avec le sujet.

 

Bien entendu, je ne suis pas le seul journaliste à être confronté à ce douloureux dilemme. 

 

"Il faut dire que souvent les commentaires, quel que soit le site, de The Atlantic à Yahoo en passant par YouTube, Facebook, Twitter... sont stupides, ignorants, hors sujet, racistes, sexistes, menaçants, agressifs... En fait, tout simplement sans intérêt si ce n’est de permettre à quelqu’un de se défouler et d’évacuer son mal être et sa frustration." (Source : Slate)

 

Evidemment, le risque en bannissant les commentaires sur mon blog est de les voir déplacer sur les réseaux sociaux...

 

Je prends le risque... jusqu'au jour où, peut-être, je m'affranchirai aussi des réseaux sociaux. 

 

Il y a un jeu auquel j’aime jouer de temps à autres. Combien faut-il que je lise de commentaires sur Internet pour perdre foi en l’humanité ? Trop souvent la réponse est : un commentaire.

Adam Felder, spécialiste de l’analyse de l’univers numérique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents