Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Qui n’a pas quitté son pays est plein de préjugés"


Covid-19 : et d'un seul coup, dans la grande distribution, des masques comme s'il en pleuvait !

Publié par Paul Tian sur 2 Mai 2020, 11:06am

Catégories : #coup de gueule, #crise sanitaire, #Covid-19, #coronavirus, #masques, #pharmacie, #Didier Macip, #Luchon, #Haute-Garonne, #grande distribution, #polémique, #épidémie, #santé

Covid-19 : et d'un seul coup, dans la grande distribution, des masques comme s'il en pleuvait !

Vous avez certainement découvert dans la presse des pleines pages de publicité de la grande distribution annonçant des millions de masques chirurgicaux disponibles dans leurs enseignes.

Vous vous souvenez aussi, qu'il n'y a pas si longtemps, des professions en difficulté face à l'épidémie de coronavirus réclamaient à corps et à cris... ces mêmes masques chirurgicaux... introuvables !

J'ai donc décidé de poser mes questions à Didier Macip, non pas comme président de "Luchon Passion", mais comme pharmacien.

Un professionnel de santé en colère. Et comme on a pu le constater, il n'est pas le seul (lire ici).

Quel est votre vision d’un professionnel de santé sur la situation sanitaire actuelle ?

 

Dans un tel contexte médical et sanitaire pesant, il faut vraiment saluer le courage, l’énergie  et l’abnégation des professionnels de santé des zones concernées qui sont face aux malades du Covid-19.

Il ne faut pas oublier également l’ensemble les professionnels de santé et les personnels aidants, sur tout le territoire, qui continuent à réaliser un boulot remarquable au domicile de leurs patients.

Enfin, je voudrais souligner la présence continue des équipes officinales.

En effet, nous assumons, avec nos équipes, la problématique de santé  et les inquiétudes provoquées à longueur de journée par les imprécisions médiatiques et les incertitudes politiques !

Le pharmacien joue encore une fois son rôle de professionnel de santé de proximité. Nous permettons la continuité des renouvellements d’ordonnance par exemple et nous servons de relais dans la distribution des masques chirurgicaux aux personnels soignants et aidants dans ce contexte anxiogène !

 

Justement la problématique des masques ?

 

La situation est effectivement compliquée et je comprends le flou et la panique qu’engendrent le flux d’informations souvent incomplètes et quelques fois mensongères !

Comme je viens de le mentionner, nous assumons depuis de début de la crise, la distribution des masques issus des stocks de l’état pour les professionnels de santé. L’approvisionnement de ces masques a été effectivement rocambolesque avec des arrivages retardés et saccadés, en petit nombre, majoritairement des masques chirurgicaux jetables (très peu de masques FFP2) ! 

Ces masques achetés par l’état sont interdits à la vente depuis le début et sont réservés exclusivement aux personnels soignants et aidants ! Nous avions même l’interdiction de pouvoir en donner à des patients fragiles ou patients à risques ! Je vous passe les détails de la gestion quotidienne face à la demande pressante de ces masques ! Je rappelle que jusqu’à jeudi matin, les pharmaciens ne pouvaient pas vendre cette catégorie de masques ! 

 

Nous en sommes où aujourd’hui ?

 

Il existe donc des masques médicaux (chirurgicaux et FFP2) qui sont des masques jetables réservés jusqu’à maintenant aux personnels de santé. Ensuite il existe des masques alternatifs  ou masques grands publics. Ces masques sont divisés en plusieurs catégories avec des capacités de filtration et un nombre de lavages différents et par conséquent avec des prix variables. Ces masques doivent être normés (AFNOR) et certifiés (DGA). Les dernières normes sont tombées par exemple par décret ministériel samedi dernier vers 22h !

 

Vous nous avez fait part de votre agacement sur l’organisation de la distribution des masques ?

 

En effet, un agacement voire un double agacement !

Tout d’abord, une incompréhension sur la non priorisation du réseau pharmaceutique! 

Les pharmacies, sur lesquelles l’état s’est reposé pour acheminer les masques aux soignants sur tout le territoire ; les pharmacies qui demandent depuis presque 2 mois de pouvoir vendre des masques à la population et qui demandent aussi d’être un acteur pour la réalisation des tests, ont obtenu comme considération un décret pondu un samedi soir avec un relais médiatique immédiat d’un vente possible de masque grand public dès le lundi matin ! Ces masques sont encore, pour leur grande majorité, chez les industriels !

Ensuite, des choix politiques se situent sur la volonté d’une distribution dans les bureaux de tabac ! Deux distributeurs pharmaceutiques français m’ont alerté dès mardi matin de pressions exercés sur des fabricants français pour diriger des productions et des stocks initialement prévus pour eux mais finalement alloués pour les buralistes ! Je me suis étouffé quand j’apprends que cette pression ministérielle s’accompagne d’un financement étatique afin de baisser un prix d’achat compatible avec les prix de vente annoncé au préalable !

Enfin, sur cette même journée, j’apprends que la grande distribution va vendre dès la semaine prochaine des masques chirurgicaux ; les mêmes que ceux que les pharmaciens ne peuvent pas donner ni même vendre depuis plus d’un mois ! 

Nous avons tous entendu les difficultés d’approvisionnement de ces masques et pourtant depuis plusieurs semaines la GMS a stocké près de 750 millions de masques !! 

Environ 30 fois plus que les masques mis a disposition pour les soignants !!!  

UN VRAI SCANDALE !

 

Comme me l’a dit un patient me voyant un peu en colère : on va pouvoir acheter un masque en allant chercher son papier toilette ou son paquet de cigarette mais pas quand je viens renouveler mon médicament pour la tension ?

 

Eh bien oui Monsieur ! Quelle mascarade et quel scandale mais depuis ce jeudi matin les pharmaciens peuvent aussi vendre des masques chirurgicaux ! On se moque de nous mais l’honneur est sauf !

Je digère mal ce manque de gratitude de nos décideurs envers notre réseau de santé présent en première ligne depuis le début de la pandémie !

 

A ce jour l’offre est encore tendue ?

 

A l’évidence oui et je comprends aujourd’hui, surtout quand je vois qu’une ville reçoit 200 masques sur les 4.000 commandés, quand je vois des petites collectivités attendre l’intégralité de leur commande, quand la même chose se répète pour les commandes de nombreux commerçants, quand je vois nos centres d’accueil sociaux rationnés en matériel mais quand je vois aussi la présidente de la région Île de France , devant les médias, distribuer à la volée sur une esplanade  des paquets de 10 masques ,quand je constate la multiplication exponentielle sur le net des propositions souvent opportunes voire plus et enfin quand je découvre les manœuvres de la GMS qui va nous sauver !

 

Pour autant, comme cela s’est produit pour les gels hydro-alcooliques le mois dernier, la situation va se régulariser. Le début du confinement allégé est pour le 11 mai et il ne faut pas paniquer car des masques vont arriver un peu partout sachant qu’il faudra en porter plusieurs mois ! Il faudra faire preuve de discernement et de vigilance face à la multiplication des offres qui ne répondront par toutes aux normes de qualité et de certification !

 

Le professionnel de santé que je suis, rappelle que le port du masque se rajoute aux gestes barrières qui restent impératifs et ne doit pas faire oublier toutes les précautions quotidiennes que nous devront observer et respecter ! 

 

Nous vivons une problématique de santé inédite dans laquelle les pharmaciens et leurs équipes assument leurs rôles d’acteurs de santé de proximité et pourtant nous ne pesons pas bien lourds face aux géants et aux lobbyings ! 

 

 

Alors à vos promos : 48 rouleaux de papier WC + 1 cartouche de clopes = 1 masque offert !!! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents