Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Qui n’a pas quitté son pays est plein de préjugés"


Déconfinement à 100 km, piscine d'été, Fête des Fleurs... : mes questions à Eric Azémar, futur maire de Luchon

Publié par Paul Tian sur 9 Mai 2020, 17:53pm

Catégories : #Luchon, #déconfinement, #Covid-19, #Eric Azémar, #piscine d'été, #animation, #fête des fleurs, #déconfinement à 100 km, #Edouard Philippe, #Pyrénées, #Comminges

Déconfinement à 100 km, piscine d'été, Fête des Fleurs... : mes questions à Eric Azémar, futur maire de Luchon

Trois questions à avec Eric Azémar, prochain maire de la cité thermale.

Christophe Castaner a annoncé jeudi après-midi, lors de la présentation du plan de déconfinement, que la distance de 100 km à respecter lors des déplacements ne s'appliquerait pas à l'intérieur d'un même département. C'était l'objet de votre lettre au 1er ministre. Vous avez été l'un des premiers élus en France à soulever ce problème de distance. Vous devez être satisfait de la réponse du ministre de l'intérieur.

Il est en effet satisfaisant de constater que le bon sens prévaut. C’est bien dans cet esprit, auquel s’ajoutent la communication et la concertation, que nous avons l’intention de conduire prochainement les affaires de la ville de Luchon.

Votre lettre au Premier Ministre (ici) a été relayée au préfet de la Haute-Garonne, par Joël Aviragnet, député du Comminges-Savés. D'autres parlementaires du département l'ont-ils fait ?

En effet, trois des sénateurs de la Haute Garonne et l’ensemble des dix députés de notre département ont relayé ce courrier aux plus hautes instances du pays et de notre département. J’avais moi-même déjà relayé en amont auprès de Madame la Sous-préfète de Saint-Gaudens et du préfet de Haute-Garonne. Je les remercie ici encore tous de l’intérêt qu’ils ont porté à l’un des nombreux problèmes auquel doit faire face notre pays de Luchon.

A l’avenir, je ne manquerai pas de systématiquement solliciter leur volonté affichée de nous aider.

Cette lettre a été l’occasion pour Mme la Sous-préfète de prendre contact avec nous, ce dont je la remercie vivement. Avec les différents acteurs institutionnels de la Région et du Département, nous allons très prochainement entrer dans une phase active de rencontres et d’évaluation des thématiques luchonnaises et des pistes à travailler pour trouver des solutions.

Je saisis cette occasion pour vous demander les informations que vous souhaitez donner aux lecteurs sur votre travail durant cette période d’attente, avant votre installation qui devrait avoir lieu dans quelques semaines.

Cette période d’attente, même si elle est frustrante, nous permet de bien évaluer nos forces internes et de positionner chaque membre de notre équipe élue à la place où il sera le plus efficace pour la vie de notre commune. Notre organigramme est prêt.

Nous nous sommes réunis en petits groupes au moins une à deux fois par semaine en utilisant la technologie numérique. Par ailleurs, de nombreuses réunions de travail "dématérialisées" ont été organisées avec des intervenants extérieurs, tous porteurs de projet pour l’avenir de Luchon.

Je remercie Monsieur le maire de Luchon d’avoir bien voulu accéder à notre demande et d’avoir organisé avant-hier, une réunion de présentation avec les différents intervenants au projet thermal en cours. Cette présentation a repris les éléments qui avaient été présentés lors du dernier conseil municipal de Luchon.

Malgré l’incertitude qui règne sur de nombreux points en ce qui concerne le déconfinement, nous travaillons à mettre sur pied un programme d’animation de la ville.

Compte tenu de ces incertitudes et des contraintes budgétaires induites par la violence de cette crise sanitaire sur le budget de la ville, il ne sera raisonnable d’envisager la location et l’installation d’une piscine extérieure de plein air, tel que cela avait été fait l’an dernier. Nous parlons en effet d’engager la ville pour plusieurs centaines de milliers d’euros sans savoir quand, et surtout comment, il sera possible d’ouvrir une piscine……

En ce qui concerne la Fête des Fleurs, le gouvernement a été clair : elle ne pourra pas avoir lieu cet été à la date qui était prévue.

Nous réfléchissons donc à son remplacement par un autre type d’animation en septembre 2020.

Les acteurs socio-professionnels de la ville seront associés à cette réflexion. Bien sûr, l’édition 2021 de la Fête des fleurs retrouvera sa place dans un calendrier habituel.

Dans cet esprit de concertation, à l’initiative de Monsieur Christian Cappe, une réunion est organisée le 15 mai prochain avec des socio-professionnels de Luchon pour envisager la création d’animations automnales pour Luchon. Nous y participerons, bien sûr.

Enfin, puisque le "déconfinement" le permet, et dans le respect des conditions sanitaires et de distanciation physique, je pense que nous pourrons réouvrir la permanence de la Rue du Dr. Germés dés la semaine prochaine. Nous communiquerons spécifiquement sur ce sujet.

Nous pourrons enfin commencer à retrouver un début de retour "à la vie normale".

Pour notre sécurité et celle de notre entourage, restons cependant tous attentifs et respectueux des consignes de sécurité qui s’imposent à nous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents