Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Qui n’a pas quitté son pays est plein de préjugés"


Après le conseil municipal de vendredi, entretien avec Eric Azémar, maire de Luchon

Publié par Paul Tian sur 15 Juin 2020, 15:36pm

Catégories : #Luchon, #Eric Azémar, #conseil municipal, #baisse des indemnités, #DSP, #Appel d'offres, #commission, #Thermes, #internet, #interview, #finances

Après le conseil municipal de vendredi, entretien avec Eric Azémar, maire de Luchon

Baisse de moitié des indemnités du maire au profit de ses adjoints, commissions DSP et appel d'offres, finances de la ville, réouverture des Thermes, transparence de l'équipe municipale... : Eric Azémar, nouveau maire de Luchon, répond à mes questions après le conseil municipal de vendredi dernier, 12 juin.

Après le conseil municipal de vendredi, entretien avec Eric Azémar, maire de Luchon

Vendredi, c'était votre "vrai" premier conseil municipal après celui de votre installation en tant que maire en mai dernier. Comment avez-vous vécu ce moment si important dans la vie d'un premier magistrat ?

En fait c’était le deuxième Conseil municipal que je présidais. Celui du 23 mai dernier durant lequel j’ai été élu maire de Luchon a été un vrai et grand moment d’émotion : parce qu’il consacrait un engagement de plus 5 années sur le terrain à la rencontre des luchonnaises et des luchonnais mais aussi parce que mes racines familiales se sont ce jour-là un peu plus imposées à moi. Pour en revenir, à ce conseil de vendredi dernier, il s’est déroulé dans une grande courtoisie de la part de l’opposition, leurs votes ont été des votes d’opposition de principe, je dirai. On peut toujours regretter cette position, ou plutôt cette posture, mais elle n’empêche pas le dialogue.

 

Deux moments forts dans ce conseil municipal de vendredi. La composition des membres des commissions dont les plus importantes : appel d'offres et DSP. Aucun membre de l'opposition n'en fait partie. L'ancien maire Louis Ferré considère que vous n'avez pas joué le jeu de la démocratie en refusant à l'opposition de siéger dans ces deux commissions. Pouvez-vous expliquer à mes lecteurs votre choix ?

Ces deux commissions sont extrêmement importantes pour la conduite des affaires municipales. Elles ne peuvent contenir chacune que trois titulaires. La loi impose soit que toutes les oppositions y soient représentées ou bien qu’il n’y en ait aucune.

Notre groupe a pris en interne et à la majorité la décision de réserver la composition de ces commissions aux membres de notre équipe, non par volonté d’exclure l’opposition mais par celle de constituer une équipe soudée et compétente. Notre action à venir s’inscrira dans la plus grande clarté possible envers les Luchonnais. Nous serons jugés sur pièce !

Ce faisant, il s’agissait aussi de respecter le choix qu’ont fait les luchonnais en élisant notre équipe dés le premier tour des élections municipales : c’est un signal fort que la population a envoyé ce jour-là, on ne peut pas l’ignorer.

 

Vous avez décidé de baisser votre indemnité de maire de moitié et de consacrer cette somme à vos adjoints. Pourquoi ce geste fort ?

Comme nous l’avons dit et redit durant la campagne électorale, nous allons travailler en équipe. Il est fini le temps où le maire est omnipotent, omniscient et omniprésent…. Dans cette logique, il me semble normal que les élus qui ont des délégations et qui vont s’investir sans compter leur temps ni leurs efforts soient reconnus comme tels ; et que l’enveloppe mensuelle dévolue aux indemnités des conseillers municipaux, dont fait partie le maire, soit répartie entre nous aussi équitablement que possible. De plus, je rappelle que nous parlons d’indemnités et non de salaires. Il y a en effet des frais à couvrir dans l’exercice des fonctions d’élus.

 

Les luchonnais attendent avec impatience de connaître la situation réelle des finances de la ville. Quand votre équipe communiquera sur ce sujet ?

L’urgence est d’abord de préparer le budget 2020 qui doit être rendu à la préfecture avant le 31 juillet. La crise que nous traversons impacte considérablement les finances de la ville et l’exercice est délicat. Par ailleurs, nous trouvons une situation qui mérite certains éclaircissements : nous y travaillons.

Comme indiqué durant la campagne électorale, une réunion publique aura lieu, probablement en début d’automne pour expliquer au luchonnais l’état réel des finances de la ville.

 

Allez-vous continuer à diffuser en direct les conseils municipaux sur la page Facebook de "Luchon la ville" ? Les comptes-rendus des Conseils municipaux seront-ils accessibles aux citoyens via le site internet de la mairie ?

Désolé de revenir encore à la campagne électorale mais nous avons alors été très clairs : notre équipe va travailler dans la plus grande transparence possible. La diffusion en direct des conseils municipaux sera maintenue : j’ai eu de très bons retours en ce sens des luchonnais. De la même manière les comptes-rendus de ces conseils seront systématiquement et rapidement disponibles sur le site de la mairie.

 

Les Thermes rouvrent le 6 juillet. Les curistes sont-ils sur le retour à Luchon ? Avez-vous des chiffres à me communiquer sur les inscriptions ?

Il est trop tôt pour faire un premier bilan mais une chose est certaine, depuis que nous avons annoncé la réouverture des thermes pour le 6 juillet, les réservations reprennent après une longe période d’annulations… c’est un très bon signe.

Nous ferons un point avec le directeur des Thermes d’ici 15 jours. J’espère alors pouvoir annoncer de bons chiffres. Rappelons que la saison thermale sera étendue sur le mois de novembre. Une campagne marketing active sera bien sûr menée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents