Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Qui n’a pas quitté son pays est plein de préjugés"


Entretien avec l'auteure Commingeoise de coeur, Sarah Castillo Palayer, en dédicace samedi à Saint-Gaudens pour son dernier roman "Des oies presque blanches"

Publié par Paul Tian sur 2 Juillet 2020, 15:49pm

Catégories : #Comminges, #Saint-Gaudens, #littérature, #roman, #Sarah Castillo-Palayer, #dédicace, #Interview, #Norvège, #feel good, #culture

Entretien avec l'auteure Commingeoise de coeur, Sarah Castillo Palayer, en dédicace samedi à Saint-Gaudens pour son dernier roman "Des oies presque blanches"

Sarah Castillo-Palayer sera en dédicace, ce samedi 4 juillet à la Maison de la Presse de Saint-Gaudens (de 10h à12h et de 15h à 18h) pour son 6ème roman “Des Oies presque blanches”. 

L'auteure, Commingeoise de coeur, et qui vit désormais en Provence, répond à mes questions.

Vous venez de publier votre dernier roman "Des oies presque blanches". Pouvez-vous me dire quelques mots de l’histoire ?

"Des oies presque blanches" est un roman d'aventure qui raconte l'histoire de quatre amies, parties en Norvège pour participer à une compétition de marche nordique. Au cours de ce périple, au cœur d'une Norvège riche en couleurs, elles vont se dévoiler, révéler des secrets qu'elles auraient préféré taire. Entre mensonges, trahisons et incroyables rencontres, elles devront puiser au plus profond d'elles-même, la force nécessaire pour sortir indemnes de ce voyage.

Avez-vous écrit ce roman pour une occasion particulière ou pour témoigner de quelque chose en particulier ?

J'ai écrit ce roman à la suite d'un fabuleux voyage en Norvège, effectué avec ma maman et ma sœur. J'ai été tellement subjugué par la beauté de ce pays que j'ai tenu à le mettre en valeur par le biais d'un ouvrage. Le chapitre sur le voyage aller en avion relate du vécu. smiley

Pouvez-vous me parler en quelques mots de vos autres romans publiés ?

Ce roman est le sixième et fait parti de la catégorie "feel good", tout comme "L'imprudence du chat" et "Le salon des regrets".

Ces romans mettent en avant des femmes du quotidien auxquelles on peut très facilement s'identifier.

"1476" est roman historique qui raconte l'incroyable existence de Simonetta Vespucci au coeur de la Renaissance Italienne sous le règne des Médicis.

"A l'ombre des tilleuls ou fleurissent les violettes" et "Joe Roberts, 6th Airborne" sont des romans qui ont comme point commun la notion d'espace/temps.

C'est un thème qui me tient à cœur et vers lequel je vais sous peu revenir, enfin lorsque j'aurai terminé "L’hôpital des tortues" qui est la suite de "L'imprudence du chat" smiley

En dehors de votre activité d’auteure, est-ce que vous travaillez ?

Oui, je suis depuis toujours Assureur et continue à exercer ma profession bien que l'écriture prenne de plus en plus de place dans ma vie.

Avez-vous un rituel pour écrire ?

Non, pas vraiment, mais j'aime écrire le matin

Pouvez-vous me raconter comment vous avez commencé à écrire ?

C'est une idée qui m'avait toujours trotté en tête. A la quarantaine, une fin d'été, en terminant un roman "feel good", j'ai fanfaronné en disant à mon époux que j'étais tout à fait capable d'écrire un roman. Il m'a prise aux mots et m'a encouragée à me lancer. Nos enfants ayant bien grandis, j'ai réalisé que c'était peut-être le bon moment et depuis, je n'ai jamais lâché ma plume ou plutôt, les touches de mon ordi !

Avez-vous un roman en cours ?

Oui, "L’hôpital des tortues" que j'évoquais plus tôt. Fin février, ma famille et moi sommes rentrés d'un voyage en Floride qui m'a enthousiasmée et lorsque le confinement a débuté, j'ai décidé de mettre à profit des souvenirs encore frais et ai mis le cadre de cette histoire dans ce si bel état des États-Unis

Pouvez-vous vous présenter à mes lecteurs ?

J'ai 47 ans. Je suis une épouse, une maman et une belle-maman (par les deux enfants de mon époux) comblée. J'aime lire et voyager. Je fais partie d'un club de lecture qui me permet d'échanger et de découvrir de nouveaux auteurs. Mes voyages sont à la source des mes histoires car ils me permettent de n’imprégner pleinement des lieux (odeurs, couleurs, architectures...)

Entretien avec l'auteure Commingeoise de coeur, Sarah Castillo Palayer, en dédicace samedi à Saint-Gaudens pour son dernier roman "Des oies presque blanches"
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents