Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Qui n’a pas quitté son pays est plein de préjugés"


Indemnités des élus : droit de réponse du maire Eric Azémar au conseiller municipal Louis Ferré

Publié par Paul Tian sur 5 Juillet 2020, 16:51pm

Catégories : #Luchon, #Eric Azémar, #Municipales 2020, #indemnités, #Louis Ferré, #SIGAS, #Thermes, #audit, #finances, #budget2020, #Comminges

Eric Azémar, maire de Luchon (Photo © Paul Tian)

Eric Azémar, maire de Luchon (Photo © Paul Tian)

Eric Azémar, le nouveau maire de Luchon, répond ci-après au conseiller municipal d'opposition Louis Ferré, ex-maire de la cité thermale qui, dans un communiqué de presse publié (notamment) sur mon blog le 2 juillet dernier (lire ici), intitulé : "Indemnités des élus, une baisse qui coûte plus cher aux luchonnais" :

Droit de réponse au communiqué de presse de Mr Ferré

"Même si mon équipe et moi-même ne souhaitons consacrer aucune minute à répondre à des polémiques stériles et inutiles, il nous est apparu nécessaire d’expliquer aux Luchonnais et aux Luchonnaises que la détermination du montant des indemnités versées aux élus, telle qu’elle a été commentée par le conseiller municipal Louis Ferré, est fixée par décret ministériel et ensuite soumis à un vote en conseil municipal.

Lors de la campagne électorale, je m’étais engagé à être un maire à plein temps, mes colistiers quant à eux, à être présents au moins trois jours par semaine. Lors de notre arrivée à la mairie nous n’avons trouvé pratiquement aucun dossier à notre disposition ni même aucune note de synthèse sur la situation de la ville et encore moins sur les dossiers en cours. Devant l’urgence de la construction du budget municipal 2020 et du traitement de sujets capitaux pour la ville, nous avons dû nous surinvestir pour reconstituer ou retrouver les éléments de chaque dossier confirmant ainsi ce qu’un élu luchonnais a pu dire récemment :

"Ce sera bientôt Pâques à la mairie, la chasse aux œufs va commencer".

C’est dans ces conditions que nous avons dû être présents, mon équipe et moi, bien au-delà de nos engagements.

C’est pour cela, entre autres choses, que nous n’avons aucune leçon à prendre d’un conseiller municipal aigri d’avoir été écarté des affaires municipales par le corps électoral luchonnais.

Je comprends l’amertume de M. Ferré, remercié et renvoyé à ses études universitaires après 12 ans d’exercices à Luchon mais c’est ainsi : une page s’est tournée et en particulier au niveau de la conception et de l’exécution du travail municipal.

Aussi, ce n’est plus un seul homme qui dirige tout à Luchon mais une équipe d’adjoints et de délégués. Ces derniers consacrent tout leur temps disponible à la gestion de la ville.

Quoi de plus normal que leurs indemnités compensent en partie ce travail et cet engagement ?

Pour ma part, je consacre en moyenne 10 heures par jour, 6 jours sur 7, à la mairie, ce n’est pas une baisse de 37% de mes indemnités dont on parle mais plutôt d’une baisse qui doit tourner autour des 60%, si je me compare à mon prédécesseur… qui devrait savoir calculer les pondérations et les inclure dans ses calculs….

S’agissant des comptes de la commune et de ses satellites, afin d’arrêter toutes polémiques et sans aucunement mettre en cause la qualité de l’équipe administrative en poste, j’annonce qu’après avoir trouvé des solutions avec les institutions concernées permettant d’établir des budgets transparents et sincères pour 2020, je vais faire procéder, par une autorité indépendante, à un audit des comptes de la ville, des Thermes et du SIGAS, et ce, au plus tôt.

Le rapport de cet audit sera présenté en conseil Municipal puis aux Luchonnais.

En ce qui nous concerne, nous serons jugés sur nos résultats, tout comme l’équipe précédente l’a été récemment !"

Eric Azémar, maire de Luchon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents