Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Qui n’a pas quitté son pays est plein de préjugés"


"Solidarité Luchon" : "Une belle histoire humaine", entretien avec Didier Macip, président de "Luchon Passion"

Publié par Paul Tian sur 22 Juillet 2020, 15:24pm

Catégories : #Covid-19, #coronavirus, #soignant, #Luchon Solidarité, #Jérôme Aguasca, #Didier Macip, #Eric Azémar, #Luchon, #solidarité, #Pyrénées, #Luchon Passion

Accueil des soignants et de leurs familles dans le Parc des Thermes (Crédit photo @Luchon la Ville)

Accueil des soignants et de leurs familles dans le Parc des Thermes (Crédit photo @Luchon la Ville)

"Luchon Passion" est partenaire de l'opération de solidarité envers les soignants du grand-Est et de la région parisienne initiée par Jérôme Aguasca (lire ici). J'ai demandé à Didier Macip, le président de l'association des commerçants de me parler de cette "belle histoire humaine". J'en ai profité pour lui poser des questions sur la situation des commerçants luchonnais en cette grave période de crise sanitaire et économique.

Comment se déroule l'opération "Solidarité Luchon" dont l'association des commerçants "Luchon Passion" est partenaire ?

Chaque semaine, nous accueillons quelques familles de soignants qui ont souvent traverser la France en acceptant notre invitation. Grace à la générosité des loueurs en meublés qui ont répondu à cette initiative, plus de 70 familles vont découvrir notre vallée . Chaque semaine, de merveilleuses rencontres et de nombreux échanges ont lieu lors de la modeste réception que nous organisons lors de leur arrivée.

Comme ont pu le dire Jérôme Aguasca et Eric Azémar, maire de Luchon, nous faisons de nos hôtes des ambassadeurs de notre territoire.

"Luchon Passion" propose aux soignants venus du grand-est ou de la région parisienne, un PASS avec quelques offres proposés par quelques commerçants qui ont joué le jeu.

A chaque famille, nous remettons également 20 € de chèques "Bienvenidos" qu'elle va ainsi dépenser dans les commerces partenaires.

Au final, cette opération de solidarité est une belle histoire humaine.

Combien de luchonnais ont répondu présents à l'appel ?

Plus d'une centaine de semaines de location a été proposé par les loueurs et presque 700 demandes sont arrivées sur le bureau de Jérôme !  Il a effectué un énorme travail pour valider les critères d’éligibilité (région grand-Est et grand-Paris plus vérification de la présence dans un service Covid). Il a fallu ensuite faire correspondre le profil des familles avec le profil des logements d’où le résultat actuel qui est encore évolutif.

Des loueurs de gîtes et des hôteliers sont-ils partenaires de l'opération ?

A l'exception d'un gite, d'un hôtel et de la résidence pro BTP, les professionnels n'ont pas répondu à l'opération. Au moment du montage de l'opération (mois de mai), la profession enregistrait certainement trop d'incertitudes.

A cet endroit, je formule un regret personnel car le fichier collecté aurait pu permettre la mise en place d'opérations commerciales avec le soutien de collectivités comme cela s'est fait dans d'autres départements !

Comment est née cette opération "Solidarité Luchon" ?

Cette initiative est l'idée de Jérôme Aguasca, entrepreneur, président du ski club et également loueur en meublé.

Cette double idée de solidarité et de découverte de notre vallée ; il l'a partagé avec 3 ou 4 copains, et puis on y a travaillé lors de quelques réunions mais il assumé la gestion de toutes les demandes et offres !

En ce début de période estivale, quelle est la situation des commerçants à Luchon ?

Avant le confinement, la mauvaise saison hivernale avait déjà entamé la sérénité de l'économie locale. En effet, cela fait plusieurs années que les commerces luchonnais sont à l'image de l’essoufflement de notre vallée. L’arrêt de l'activité thermale à bien démontré la pleine nécessité de nos curistes pour l'économie locale.

L'absence d’événements sportifs, l'absence de la clientèle étrangère (hors espagnols) se font cruellement sentir. Beaucoup de secteurs sont ou seront en très grande difficultés. Le contexte , ses incertitudes, les comportements de
consommation nous font redouter les prochains mois.

Un nouveau maire a été élu. Les relations entre les commerçants et l'ancienne équipe municipale n'ont pas toujours été au beau fixe... Comment se déroulent les premières prises de contact avec Eric Azémar ?

Les relations avec l'ancienne municipalité ont toujours été cordiales, mais nous regrettions le manque d'écoute et l'absence d'une véritable collaboration.

Lors des élections, nous avions fait part à tous les candidats de notre souhait et de la nécessité de collaborations et d'échanges avec les commerçants.

Depuis l'arrivée du nouveau Maire et de son équipe, les échanges ont été nombreux : des concertations, des avis et le partage d'informations. Nous avons d'ailleurs cette semaine une réunion en mairie.

Comme nous le proclamons depuis de nombreuses années, les commerces ne sont rien sans la ville mais la ville ne serait rien sans ses commerces !

Et comment se porte "Luchon Passion" en cette période très compliquée de post confinement ?

Pendant le confinement, nous étions impuissants face à la situation. Nous avons relayé toutes  les informations venant de la CCI concernant toutes les procédures mises en place lors de la crise. Aujourd'hui, la situation est aussi ingrate car mème si nous travaillons sur quelques évènements, les contraintes sanitaires nous paralysent quelques peu.

Nous avons le soutien de la CCI et de la fédération de Bienvenidos pour
préparer les prochains mois. Nous sommes certains que le fait d’être fédérés et unis nous aidera pour traverser cette tempête.



 

Le maire Eric Azémar et Didier Macip lors d'un "apéro" convivial pour l'accueil des soignants (Crédit photo @Luchon La Ville)

Le maire Eric Azémar et Didier Macip lors d'un "apéro" convivial pour l'accueil des soignants (Crédit photo @Luchon La Ville)

L'initiateur du projet "Luchon Solidarité", Jérôme Aguasca, s'adresse aux familles bénéficiaires de l'opération (Crédit photo @Luchon La Ville)

L'initiateur du projet "Luchon Solidarité", Jérôme Aguasca, s'adresse aux familles bénéficiaires de l'opération (Crédit photo @Luchon La Ville)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents