Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Qui n’a pas quitté son pays est plein de préjugés"


150 ans de l'orgue de Luchon : Salomé Gamot en concert ce mercredi, Thomas Ospital, vendredi

Publié le 26 Août 2020, 13:36pm

Catégories : #Luchon, #orgue, #église, #concert, #anniversaire, #cavaillé-coll, #AVOCACOL, #mairie de Luchon, #SaloméGamot, #ThomasOspital, #musique, #culture

(Photo © Dominique Fournier)

(Photo © Dominique Fournier)

Deux concerts cette semaine, en l'église Notre-Dame de l'Assomption, dans le cadre de la commémoration du 150ème anniversaire de l'Orgue Cavaillé-Coll de Luchon.

Ce mercredi 26 août, à 20h30, place aux jeunes organistes avec Salomé Gamot. (Libre participation).

Et vendredi 28 août, à 20h30, Thomas Ospital, organiste du grand-orgue de Saint-Eustache à Paris. (15€/ Gratuit pour les moins de 12 ans. Réservation ici)

Pour rappel : 

L'association les Voix de l’Orgue Cavaillé-Coll de Luchon (AVOCaCoL), en partenariat avec la Ville de Luchon, organise jusqu’au 5 septembre 2020 une série de dix concerts prestigieux assurés par des artistes de renom international et une programmation à la hauteur de l’évènement (lire ici).

Salomé Gamot

150 ans de l'orgue de Luchon : Salomé Gamot en concert ce mercredi, Thomas Ospital, vendredi

Salomé Gamot a effectué ses études de piano et d’orgue au Conservatoire à Rayonnement Régional de Lille où elle obtient son premier Diplôme National d’Orientation professionnelle (DNOP) à l’âge de dix-huit ans.

La même année, elle intègre l’Ecole Supérieure de Musique et de Danse (ESMD) Hauts-de-France en piano et se forme auprès de Jean-François Boyer et de Jean-Michel Dayez.

Salomé est passionnée par l’accompagnement vocal qu’elle perfectionne auprès de Christophe Simonet, ainsi que par l’orgue, auprès de Sophie Rétaux.
Intéressée par la pédagogie et par l’enseignement, elle obtient le Diplôme d’Etat (DE) de professeur de piano.

Salomé a reçu l’enseignement de pianistes tels que Jean-Claude Vanden Eynden, Romano Pallotinni, Pascal Godart, Lydija Bizjak, et Vladimir Soultanov, ce qui lui a permis de développer rapidement sa technique pianistique.

Salomé s’est produite dans des festivals tels que le Festival International de Musique de Chambre de Bourlingster (Luxembourg), le Festival L’air de rien (Lille), le Lille Piano Festival, le Festival « Orgue à l’unisson », le Festival « Muse et piano » au Louvre Lens, au Centre de résidence d’écrivains européens à la Villa Marguerite Yourcenar, et aux Journées du Patrimoine à l’Opéra de Lille.

Elle a joué avec plusieurs orchestres (Orchestre à Formation Professionnelle, Orchestre Lalo, Orchestre des professeurs, etc.) et avec le Chœur Régional Hauts-de-France.

En 2018, son activité d’accompagnatrice l’a également amenée à être cheffe de
chant de l’opéra Aïda de Verdi au Château de Linières (Mayenne).

Thomas Ospital 

  • Organiste du grand-orgue de Saint-Eustache, Paris
  • Professeur au Conservatoire Supérieur de Paris
150 ans de l'orgue de Luchon : Salomé Gamot en concert ce mercredi, Thomas Ospital, vendredi

Né en 1990 au pays Basque (France), Thomas Ospital débute ses études musicales au Conservatoire de Bayonne avec Esteban Landart et les poursuit au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où il obtient cinq premiers prix en orgue, improvisation, harmonie, contrepoint, fugue et formes.

Il a notamment pour professeurs Olivier Latry, Michel Bouvard, Thierry Escaich, Philippe Lefebvre, Fabien Waksman, Isabelle Duha et Pierre Pincemaille.

Lauréat de plusieurs concours internationaux (Saragosse, Chartres, Toulouse, Grand Prix Florentz de l’Académie des Beaux-Arts), il occupe pendant six mois les fonctions de « Young artist in residence » à la Cathédrale Saint Louis King of France de La Nouvelle-Orléans, aux États-Unis.

En mars 2015, il est nommé sur concours titulaire du grand-orgue de l’église Saint-Eustache à Paris.

De 2016 à 2019 il devient le premier organiste en résidence de la Maison de la Radio. Cette activité l’amène à collaborer régulièrement avec les différentes formations musicales de la Radio et à prendre part à des projets de médiation visant à faire connaître l’orgue au plus grand nombre.

Sa carrière de concertiste le conduit à jouer tant en France qu’à l’étranger aussi bien en soliste, en musique de chambre ou avec orchestre symphonique.

L’improvisation tient une place importante dans sa pratique musicale ; soucieux de faire perdurer cet art sous toutes ses formes, il pratique notamment l’accompagnement de films muets.

En 2016, on lui commande la musique additionnelle du film "Django" d’Étienne Comar.

Son premier enregistrement discographique est consacré à des œuvres de Franz Liszt au grand-orgue de Saint-Eustache (éditions Hortus, septembre 2017). Enregistré sur l’orgue de l’auditorium de Radio France, un deuxième album paru en janvier 2018 est consacré à des improvisations et à des œuvres de Johann Sebastian Bach mises en regard avec les Chorals-Études de Thierry Escaich, dont il a assuré la création.

Passionné par la transmission, Thomas Ospital est régulièrement sollicité pour enseigner l’interprétation et l’improvisation dans le cadre de masterclasses. Il est depuis 2017 professeur d’harmonisation au clavier au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où il enseigne également l’harmonie pour les ingénieurs en formation supérieure aux métiers du son.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents