Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Qui n’a pas quitté son pays est plein de préjugés"


"Bureau des Légendes" : deux agents de la DGSE écroués pour tentative de meurtre

Publié par Paul Tian sur 4 Août 2020, 07:12am

Catégories : #agent secret, #DGSE, #tentative de meurtre, #bureau des légendes, #police, #armée, #service action, #arme, #règlement de comptes, #FaitsDivers, #série TV

"Bureau des Légendes" : deux agents de la DGSE écroués pour tentative de meurtre

Non ce n’est pas le scénario pour la future saison 6 du "Bureau des Légendes"…

 

Dans la nuit du 23 au 24 juillet, deux jeunes hommes, âgés de 25 et 28 ans, ont été interpellé par les policiers de la brigade criminelle de Paris, alors qu’ils circulaient dans un véhicule volé à Créteil, dans le Val-de-Marne, rapporte le quotidien national "Aujourd’hui En France".

Lors de leur interpellation, les policiers ont mis la main sur plusieurs armes à feu…

Lors de leur garde à vue, les deux suspects ont alors indiqué qu’ils faisaient partie du « service action » de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE).

 

"Service action" ?

 

Le service action est une unité militaire secrète rattachée au ministère de la Défense qui est chargée d'opérations clandestines à l’étranger, notamment dans la lutte contre le terrorisme, et qui est également au centre de la série phare de Canal+ "Le Bureau des Légendes"

 

Les deux suspects ont été mis en examen pour "tentative d’homicide volontaire en bande organisée", "recel en bande organisée de vol, transport, acquisition, détention d'armes de catégorie B en réunion" et "association de malfaiteurs en vue de la commission de ces crimes et délits" et placés en détention provisoire.

 

Deux "agents secrets" soupçonnés en fait d’avoir prépara un assassinat… en dehors du cadre de leurs fonctions.

 

Selon une source proche de l’enquête interrogée par les journalistes du "Parisien" il s’agirait d’une "tentative de règlement de comptes privée et ratée, sur une victime privée par deux agents qui se sont lancés en solo".

 

Un troisième homme a également été interpellé par la suite. Mis en examen pour les mêmes chefs que ses deux compères, il a été également écroué.

 

L’enquête a été confiée à la section antiterroriste de la brigade criminelle.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents