Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Qui n’a pas quitté son pays est plein de préjugés"


Entretien avec Christian Rives, auteur du "Livre blanc des Thermes de Luchon"

Publié par Paul Tian sur 14 Octobre 2020, 16:45pm

Catégories : #Luchon, #Thermes de Luchon, #Thermes, #livre blanc, #Christian Rives, #économie, #HauteGaronne, #essai

Entretien avec Christian Rives, auteur du "Livre blanc des Thermes de Luchon"

L'auteur luchonnais Christian Rives vient de publier "Le livre blanc des Thermes de Luchon". Un essai qui "tombe à pic"... Christian Rives qui, en son temps, a collaboré activement et avec beaucoup de succès à "Luchon Mag" , (avant que je mette fin à l'aventure du site) répond à mes questions. 

Votre "Livre Blanc des Thermes de Luchon" est vraiment d'actualité alors qu'on a appris que l'établissement thermal avait un déficit d'exploitation cette année de 4,2 millions d'euros et qu'il a failli provoquer la mise sous tutelle de la ville.

Il ne s’agit nullement du fruit du hasard, voici un écrit mûrement réfléchi.

Si mon livre rejoint la réalité et l’actualité c’est qu’il présente l’avantage d’avoir pré­dit de lon­gue date ce qui devait arriver depuis 1987, date à laquelle nous enregistrions plus de 32 000 curistes. À partir de 1992 le déclin s’amorçait chaque année pour descendre à 22 746 curistes en 1995 et ne plus remonter depuis…pour arriver à 2300 en 2020 selon toute vrai­semblance, coronavirus oblige, mais pas que !

Un mal ronge Luchon de longue date : celui de l’incompétence et de l’amateurisme dans bien des secteurs.

À l’heure où il était de mise de se battre pour parvenir à ses fins, Luchon a sombré dans un coma profond et préjudiciable, vivant sur ses acquis (revoir Jean de Lafontaine : La cigale et la fourmi.)

De fait, il n’est pas étonnant qu’une mise sous tutelle ait été envisagée par les hautes autorités.

Point besoin d’une boule de cristal !

En 1987, vus aviez publié un premier livre sur les Thermes. A l'époque, ils étaient florissants... Comment analysez-vous cette chute vertigineuse au fil des années de la fréquentation de nos Thermes ?

Un livre a suffi à dresser un inventaire exhaustif sans complaisance, le voici proposé aux lecteurs. Il devrait être lu par tous ceux à qui l’on a tout caché.

J’ai traité bien des chapitres et mis le doigt dessus tout ce qui relevait des dangers à venir encourus, par manque de sérieux et de volonté : réservations, appels téléphoniques non sui­vis, rendez-vous anticipés, relances, conventions avec certaines caisses et mutuelles, ins­crip­tions anticipées, cures de septembre, médecins prescripteurs de cures et médecins thermaux tout particulièrement, statis­tiques obsolètes, préparation d’une nouvelle saison, etc...

Luchon brille par l’absence de toute organisation.

Une Délégation de Service Public (DSP) doit être signée, vraisemblablement, en fin d'année avec un opérateur privé. Pensez-vous que cette solution du privé sauvera l'établissement thermal ?

Quant à la privatisation en elle-même elle n’aurait qu’un seul avantage : l’absence de clien­télisme électoral puisque les Thermes ne dépendraient plus de la Mairie de Luchon.

Clientélisme qui nuit profondément à l’Établissement thermal et donne lieu à des joutes inces­santes et nauséabondes. La clientèle n’a pas à subir ce genre de querelles intestinales.

Personnellement je prône pour une société d’exploitation mixte afin de sauver notre patri­moi­ne architectural et culturel (voir Cauterets 65, Balaruc-les-bains 34.)

Pour ce faire il faut s’appuyer sur des fondamentaux, ceux décrits dans mon livre…

Où mes lectrices et lecteurs peuvent trouver votre dernier livre... et les précédents ?

Au "Point Presse-Tabac" place du Marché à Luchon, sinon à mon domicile pour pallier une éventuelle rupture de stock au point de vente de tous mes autres livres (tel : 09 62 30 73 20).

Entretien avec Christian Rives, auteur du "Livre blanc des Thermes de Luchon"

"Luchon vidéos", le site internet de Christian Rives : cliquez ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents