Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Qui n’a pas quitté son pays est plein de préjugés"


Du côté de chez Jachri : "Chavirer" de Lola Lafon

Publié par Jachri France sur 15 Octobre 2020, 09:36am

Catégories : #littérature, #culture, #roman, #lolalafon, #chavirer, #Jachri, #chronique littéraire, #pédophilie, #adolescence

Du côté de chez Jachri : "Chavirer" de Lola Lafon

Lola Lafon décrit souvent la bravoure et la détermination des très jeunes filles pour faire plier leurs corps, la gymnastique et encore plus la danse dans ce dernier roman. Son écriture s’adapte parfaitement aux mouvements de cet art exigeant qu’est la danse.

Mais, quand aux cris silencieux des douleurs physiques, viennent s’ajouter les cris silencieux des viols subis  par ces petites filles par des quinquagénaires, le piège refermé sur elles devient étouffant et bouleversant.

Cléo a 13 ans quand elle est "recrutée" à la sortie de son collège de banlieue par une magnifique jeune femme, Cathy, pour une bourse accordée par l’Association Galatée à des enfants douées, elle est éblouie par ses "cadeaux", grands restaurants, parfums, riches vêtements, nombreux billets glissés dans les poches. Elle se prête aux épreuves de sélection dans un bel appartement parisien du XVIème, sans comprendre l’odieux guet-apens, même après les viols répétés. 

Pire, quand Cléo a fini de "servir" ces vieux, amateurs de chair fraiche toujours renouvelée, elle doit très vite à son tour recruter les futures proies dans son collège, pour faire plaisir à Cathy…

La voilà associée à 13 ans à un sordide réseau de pédocriminalité de grande ampleur, dans une souffrance incommensurable qu’elle tait inlassablement pendant toute sa vie, quand, enfin, longtemps après, une enquête sur cette association Galatée recherche les victimes et lui offre, peut-être, la possibilité de sortir de son déni, de retrouver celles qu’elle culpabilise d’avoir entrainées dans le piège, sans même savoir qui. Betty ? D’autres ? 

Quand l’enquête fait hausser les épaules de beaucoup qui savaient, le lecteur est anéanti, forcément, ces petites filles massacrées, elles, ne "savaient" pas. 

Comme Vanessa Springora et tant d’autres auteures qui dévoilent ces viols d’enfants, Lola Lafon décrit les ravages qui s’ensuivent avec son magnifique talent littéraire.          

 

Du côté de chez Jachri : "Chavirer" de Lola Lafon
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents