Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"L'éternité c'est la mer mêlée au soleil" (Arthur Rimbaud)


Cierp-Gaud : le conseil municipal explose

Publié par Paul Tian sur 2 Mai 2018, 09:02am

Catégories : #Cierp-Gaud, #Comminges, #Luchon, #Joël Gros, #Gros, #démition, #élection, #Politique, #CCPHG

Joël Gros, ex-maire de Cierp-Gaud et actuel 1er vice-président de la Communauté de Communes Pyrénées Haut-Garonnaises (Photo © Paul Tian)

Joël Gros, ex-maire de Cierp-Gaud et actuel 1er vice-président de la Communauté de Communes Pyrénées Haut-Garonnaises (Photo © Paul Tian)

D'ici trois mois, les Cierpois vont être appelés à voter pour élire leur nouveau conseil municipal.

Une élection qui fait suite à la démission dans un premier temps de dix conseillers municipaux sur quatorze.

Des conseillers démissionnaires en désaccord avec le maire Joël Gros sur "la gestion des horaires d'un agent communal" et sur le comportement du premier magistrat à leur égard.

Suite à cette démission, le budget communal et celui du CCAS n'ont pas été votés.

De son côté, Joël Gros a pris la décision de démissionner de son poste de maire, tout en restant conseiller municipal.

Désormais la commune est administrée par une délégation préfectorale en attendant les prochaines élections municipales.

Dans une lettre adressée à ses administrés, le maire de Cierp-Gaud revient sur le différend qui l'oppose à la majorité de ses conseillers municipaux et rappelle que "seul le maire est responsable du personnel communal, aussi pour le recruter, le titulariser, lui attribuer ses missions, le noter et le proposer à l'avancement ou le licencier..." alors que les conseillers démissionnaires demandaient le licenciement de l'agent communal, et que lui n'avait constaté "aucun motif légitime" pour engager une procédure de licenciement.

Joël Gros précise dans cette lettre à ses administrés qu'il a saisi la Commission paritaire du centre de gestion des agents des collectivités territoriales, "seule compétente pour émettre un avis sur la qualification des faits" et que le cette commission "n'a pas relevé de démarche fautive de l'agent..."

Pour rappel Joël Gros est actuellement premier vice-président de la Communauté de Communes Pyrénées Haut-Garonnaises.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !