Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"L'éternité c'est la mer mêlée au soleil" (Arthur Rimbaud)


Déchaînement de violence à Pau : un homme meurt, lynché par une bande d'ados

Publié le 21 Mai 2018, 10:49am

Catégories : #violence, #assassinat, #lynchage, #ado, #burkinabé, #quartier saragosse, #pau, #pyrénées-atlantiques, #police, #justice, #Béli Niébé, #François Bayrou, #vidéo

Déchaînement de violence à Pau : un homme meurt, lynché par une bande d'ados

Ce déchaînement de violence n'a pas eu lieu aux Etats-Unis, mais en France, dans un quartier dit "défavorisé" de Pau. Un Burkinabé qui était arrivé ans la ville en début d'année a été littéralement lynché par une bande d'adolescents en plein jour.  Des ados de 12, 13, 14 ans...

Que s'est-il passé ? L'enquête le dira. Ce lundi matin, très tôt, trois mineurs ont été interpellés par la police et placés en garde à vue.

Ce fait-divers terrible en dit long sur la violence latente qui gangrène tant de quartiers des villes de l'hexagone.

Vendredi, en début de soirée, ce sont des "gamins" qui ont mis à mort Béli Niébé...

 

Déchaînement de violence à Pau : un homme meurt, lynché par une bande d'ados

Alors que vendredi en début de soirée, vers 19h, des personnes pique-niquaient dans cette plaine des jeux du quartier de Saragosse à Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques, Béli Niébé, 

un homme de 32 ans a été littéralement lynché par une douzaine d’adolescents à coups de chaise et de barres de plexiglas.

 

Selon "Sud-Ouest" alors que la victime était au sol, quatre des agresseurs ont continué à le frapper.

 

Le trentenaire, originaire du Burkina-Faso, habitait le quartier. Alertés par des témoins de l’agression, les secours n’ont pu le réanimer. Il est mort sur place.

 

Les agresseurs, qui seraient âgés de 12 à 15 ans, courent toujours. Ce lundi matin, trois mineurs ont été interpellés dans le cadre de l'enquête confiée par le parquet à la police judiciaire de Pau. Ils ont été placés en garde à vue.

 

L’autopsie de la victime doit être pratiquée par l’institut médico-légal de Toulouse.

Réaction de François Bayrou, maire de Pau, suite à l'agression mortelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !