Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

Depuis que j'écris des conneries sur les réseaux sociaux, certaines personnes m'évitent, j'aurai dû commencer plus tôt. (Sandrine Fillassier)


Déchaînement de violence à Pau : un homme meurt, lynché par une bande d'ados

Publié le 21 Mai 2018, 10:49am

Catégories : #violence, #assassinat, #lynchage, #ado, #burkinabé, #quartier saragosse, #pau, #pyrénées-atlantiques, #police, #justice, #Béli Niébé, #François Bayrou, #vidéo

Déchaînement de violence à Pau : un homme meurt, lynché par une bande d'ados

Ce déchaînement de violence n'a pas eu lieu aux Etats-Unis, mais en France, dans un quartier dit "défavorisé" de Pau. Un Burkinabé qui était arrivé ans la ville en début d'année a été littéralement lynché par une bande d'adolescents en plein jour.  Des ados de 12, 13, 14 ans...

Que s'est-il passé ? L'enquête le dira. Ce lundi matin, très tôt, trois mineurs ont été interpellés par la police et placés en garde à vue.

Ce fait-divers terrible en dit long sur la violence latente qui gangrène tant de quartiers des villes de l'hexagone.

Vendredi, en début de soirée, ce sont des "gamins" qui ont mis à mort Béli Niébé...

 

Déchaînement de violence à Pau : un homme meurt, lynché par une bande d'ados

Alors que vendredi en début de soirée, vers 19h, des personnes pique-niquaient dans cette plaine des jeux du quartier de Saragosse à Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques, Béli Niébé, 

un homme de 32 ans a été littéralement lynché par une douzaine d’adolescents à coups de chaise et de barres de plexiglas.

 

Selon "Sud-Ouest" alors que la victime était au sol, quatre des agresseurs ont continué à le frapper.

 

Le trentenaire, originaire du Burkina-Faso, habitait le quartier. Alertés par des témoins de l’agression, les secours n’ont pu le réanimer. Il est mort sur place.

 

Les agresseurs, qui seraient âgés de 12 à 15 ans, courent toujours. Ce lundi matin, trois mineurs ont été interpellés dans le cadre de l'enquête confiée par le parquet à la police judiciaire de Pau. Ils ont été placés en garde à vue.

 

L’autopsie de la victime doit être pratiquée par l’institut médico-légal de Toulouse.

Réaction de François Bayrou, maire de Pau, suite à l'agression mortelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents