Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"L'ennui, c'est que nous négligeons le football au profit de l'éducation" (Groucho Marx)


Luchon : le Festival TV a aussi ses frondeurs !

Publié par Paul Tian sur 30 Mai 2018, 16:21pm

Catégories : #Luchon, #Festival, #TV, #frondeur, #polémique, #Claude Coret, #Serge Moati, #Louis Ferré, #Patrice Rival, #Région Occitanie, #Haute-Garonne, #Patrice Rivals, #culture, #fiction, #comminges

(Photo © Paul Tian)

(Photo © Paul Tian)

Le Festival TV, qui vient de fêter cette année son vingtième anniversaire, n’était pas habitué à tant de remous pour les assemblées générales de l’AFTVCP (association Festival TV Comminges Pyrénées) qui, d’habitude se passent bien plus docilement.

 

Mais voilà, la semaine dernière, six "frondeurs" parmi les membres du conseil d’administration sont montés au créneau pour contester la gestion de la présidente Claude Coret.

 

Des contestataires qui ont voté contre le rapport financier qui, toutefois, a été adopté à mains levées, à quatorze voix contre dix.

 

Un vote à bulletin secret avait été demandé, mais faute de majorité, il n’a pas eu lieu.

 

Les "frondeurs" ont tenu à rappeler que depuis des années, seule la présidente de l’AFTVCP "détermine l’ensemble des affectations comptables" et les "fait exécuter par le secrétaire" et qu’entre 2016 et 2017 "deux trésoriers se sont succédés et ont donné leur démission ne souhaitant plus continuer leur mission".

 

Des administrateurs contestataires qui ont souhaité, au cours de cette assemblée générale avoir plus de précisions sur la gestion de l’AFTVCP, une association qui dispose d’un budget "dont plus de 50% proviennent de fonds publics" et qui ont demandé "une clarification approfondie des comptes de l’exercice 2017 et la mise en œuvre immédiate d’une organisation rigoureuse de la gestion comptable" avec notamment "la distinction entre ordonnateur et payeur, des notes de frais mensuelles, une commission interne de contrôle..."

 

Les frondeurs ont souhaité également qu’un audit externe soit réalisé "via un cabinet spécialiste indépendant sélectionné par un groupe d’administrateurs (hors présidente et trésorier) à la suite d’un appel d’offre".

 

Face à cette bronca, le trésorier "intérimaire" Pierre Genêt a tenu à préciser, rappelle "La Gazette du Comminges" que "rien n’a jamais été caché" et qu’il "suffisait de venir et de demander » et qu’il était à leur disposition…"

 

Une assemblée générale qui aura également été l’occasion pour Patrice Rivals, conseiller départemental du canton de Bagnères-de-Luchon, représentant le président Georges Méric, de demander qu’un représentant du CD 31 fasse désormais parti du conseil d’administration de l’AFTVCP.

 

Même requête du côté de la mairie de Luchon avec la demande de Louis Ferré d’une place au sein du conseil d’administration de l’association.

 

Le premier magistrat rappelant l’investissement de la ville auprès du Festival TV avec une dotation annuelle de 200.000 euros.

 

Serge Moati, qui avait fait le déplacement à Luchon, a été affecté par cette contestation naissante.

 

Il a tenu à rappeler les enjeux de Luchon face aux festivals XXL qui arrivent dans l’hexagone avec des budgets faramineux (5,5 M€ pour Séries Mania à Lille…)

 

La contestation, même si elle déplaît toujours à ceux qui sont en place, n’est jamais toujours négative.

 

D'autant plus que la demande faite par les "frondeurs" d'un audit indépendant, ne semble pas être une démarche irréalisable pour une association de l'importance de l'AFTVCP. Ce qui permettrait, vraisemblablement, de restaurer l'unité et la confiance au sein de l'ensemble des administrateurs et des bénévoles.

 

C’est peut-être le moment pour le Festival TV de Luchon de réfléchir différemment à son devenir et de s’ancrer plus dans le territoire...

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !