Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"L'éternité c'est la mer mêlée au soleil" (Arthur Rimbaud)


VIDEO. Des pro-Erdogan font retirer une affiche du magazine Le Point, insupportable

Publié par Paul Tian sur 28 Mai 2018, 08:49am

France, ta liberté de la presse fout le camp !

Dernier exemple en date, vendredi dans une commune près d'Avignon où des partisans de l'autocrate turc Erdogan ont menacé le gérant d'un kiosque à journaux pour qu'il retire l'affiche du "Point" représentant la première page de l'hebdomadaire avec le portrait du président turc avec pour titre "Le dictateur" sous peine de voir son kisoque brûler.

Comment en sommes-nous arrivés là, en 2018, pour que la Une d'un magazine soit censurée par pression d'une poignée de militants à la solde d'un autocrate ?

Erdogan impose la censure dans son pays et la semaine dernière ce sont ses partisans qui, en France, ont tenté de l'imposer à des kiosquiers, par la menace et l'intimidation.

Allons-nous accepter longtemps l'inacceptable ?

 

VIDEO. Des pro-Erdogan font retirer une affiche du magazine Le Point, insupportable

En Turquie, Erdogan fait emprisonner les journalistes qui ne lui plaisent pas. En France, les partisans du chef de l'État turc font retirer les affiches des journaux qui ne leur plaisent pas.

Vendredi après-midi, des soutiens au président turc Erdogan ont fait retirer des affiches du magazine Le Point comportant la photo de ce dernier titrée "Le Dictateur" de plusieurs kiosques à journaux de Pontet, une commune située à quelques kilomètres d’Avignon, en Vaucluse.

 

Dans une vidéo mise en ligne sur le compte @Turquie360, on aperçoit des personnes rassemblées autour d’un kiosque obliger le kiosquier à retirer la Une du "Point".

 

Dans une autre vidéo mise en ligne sur le compte Facebook de "La Turquie contemporaine" on voit des personnes accrochant une banderole à l’effigie d’Erdogan.

 

"Vous enlevez celle-là, on enlève l'autre", glisse fermement l'un des hommes à l'employé du kiosque qui s'exécute… Il repart ensuite dans la camionnette floquée au nom du groupe publicitaire JCDecaux.

 

Sur Twitter, Sébastien Le Fol, directeur de la rédaction du "Point" a qualifié cette atteinte à la liberté de la presse "d’affaire gravissime" tout en interpellant JCDecaux et en demandant si c’est bien l’un des agents du groupe publicitaire qui a retiré l’affiche du "Point".

 

L’affiche a été remise samedi et une vingtaine de gendarmes de la compagnie d'Avignon étaient sur place pour sécuriser les lieux. 

 

Selon "Le Point, un second cas de destruction d'affiche a été recensé à Valence, dans la Drôme.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !