Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"L'éternité c'est la mer mêlée au soleil" (Arthur Rimbaud)


Occitanie : pour rentrer dans ce restaurant, il faut franchir une barrière... anti-con et oublier son Smartphone

Publié par Paul Tian sur 10 Juin 2018, 05:28am

Catégories : #restaurant, #insolite, #Occitanie, #anticon, #smartphone, #Hérault, #Saint-Guilhem-le-Désert, #initiative, #dépendance, #vidéo, #gastronomie

Occitanie : pour rentrer dans ce restaurant, il faut franchir une barrière... anti-con et oublier son Smartphone

Qui n’a pas jamais été importuné par les « cons » dans un restaurant ?

Qui n’a jamais été importuné par ce type au smartphone qui vous fait participer à sa conversation alors que vous êtes en train de déguster tranquillement l’excellent plat du jour dans cette auberge recommandée par un ami ?

Qui n’a jamais eu envie de se lever de table et de partir du restaurant alors qu’à la table d’à côté les plaisanteries graveleuses de ces quatre clients vous donneraient l’envie de vous transformer en Rambo ?

Et face à ces différentes situations, et il y en a tellement d’autres, avez-vous pensé au patron de l’établissement qui adore son métier, met les petits plats dans les grands pour vous satisfaire et se voit confronter, repas après repas, à l’inconstance de certains de ses clients... qu’il aimerait si souvent mettre à la porte mais en bon commerçant il s’y refuse ?

En Occitanie, il y a un restaurateur qui a décidé de ne plus accepter les clients grognons, grincheux, râleurs, cons, les jamais contents ou ceux qui passent plus de temps portable à l’oreille qu’à déguster les plats maisons ou ceux pris d’une frénésie maladive et communicative de « smartphoner » plat après plat pour les envoyer sur les réseaux sociaux...

Jean-Noël Fleury, le patron du restaurant « Le Petit Jardin » de Saint-Guilhem-le-Désert dans l’Hérault a trouvé la solution pour les éloigner. Avant de pénétrer dans l’auberge, ils devront passer une barrière anti-con et éteindre leur Smartphone... obligatoirement. 

Dans l’édition de ce dimanche du quotidien « Aujourd’hui en France » il indique qu’il ne veut plus de cette clientèle là et qu’elle peut sans problème « dejeuner, dîner et aller tirer la tronche » dans les 23 autres établissents de ses excellents confrères dans le village tout en résumant sa façon de voir son métier :

«  Nous, c’est la convivialité et la bonne humeur et basta ! »

Pour faire passer la barrière anti-con à ses clients, le restaurateur s’est équipé d’un képi, d’un sifflet à roulette et d’un faux-derrière pour faire « le faux-cul de service » précise-t-il au quotidien national et explique les règles à ses futurs clients :

«  Ici, pas de soda, pas de ketchup, pas de denrées industrielles, que des produits locaux...et surtout pas de téléphone portable ni de tablette pendant le repas. Mieux vaut se parler... »

Et gare à l’addict qui utilisera son Smartphone au cours du repas !

Il verra alors son objet chéri être sacrifié....mais (ouf) dans une mise en scène qui a fait trembler de sueur plus d’un client quand même...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !