Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


Coupe du Monde : deux journalistes violemment agressés à Rouen

Publié le 16 Juillet 2018, 16:30pm

Catégories : #coupedumonde, #foot, #CoupeDuMonde2018, #violences, #rouen, #journaliste, #agression, #SNJ, #liberté de la presse, #médias

(Photo Instagram @flipotmadvillain)

(Photo Instagram @flipotmadvillain)

Dimanche, la célébration de la victoire des Bleus lors de la Coupe du Monde de foot 2018 a été émaillé en France de très nombreux incidents : pillage à Paris du drugstore "Publicis" sur les Champs-Elysées, échauffourées entre casseurs et forces de l'ordre dans plusieurs villes de l'hexagone, véhicules incendiés, policiers caillassés, sans compter plusieurs accidents mortels. 

Des incidents graves qui ont été littéralement occultés par certains quotidiens nationaux, comme par exemple "Aujourd'hui/En France" qui sur 30 pages consacrées à la victoire de la France n'en a dit mot !

A Rouen, ce sont deux journalistes du site "76Actu" qui ont été violemment agressés par un groupe d'individus alors que l'un d'eux filmait... une agression en marge des réjouissances après la victoire de la France face à la Croatie.

Le Syndicat National des Journalistes (SNJ) a dénoncé cette agression dans le communiqué suivant :

"La section Normandie du SNJ veut apporter son entier soutien aux deux journalistes agressés dans l'exercice de leur fonction dimanche 15 juillet 2018, à Rouen. Alors qu'ils couvraient la victoire des Bleus face à la Croatie et le nouveau titre de champion du monde de football, nos deux confrères de la rédaction de 76actu (groupe Publihebdos) ont été frappés par des groupes violents, notamment parce qu'ils refusaient d'effacer des vidéos d'une rixe, en marge du rassemblement festif. Des plaintes ont été déposées auprès des services de police. L'un d'eux s'est vu prescrire trois jours d'incapacité temporaire de travail (ITT). Ce qui devait être une couverture locale d'un événement sportif au retentissement mondial, s'est transformé en triste fait divers. Une violence inadmissible qui nous rappelle combien la liberté de la presse est fragile, même dans de la pratique la plus anodine de notre métier. Le SNJ Normandie continuera à se battre, à sa place, pour toujours la faire vivre. Le syndicat se portera à leur côté en justice, s'ils le souhaitent. Le SNJ Normandie"

 

Voici ci-après, le récit de l'agression sur Twitter par l'un des journalistes agressés, Julien Bouteiller.

Selon le site "76Actu", "Julien souffre de quelques contusions et de nombreux bleus sur le corps. Quand à Simon Louvet, il a fait une crise de tachycardie après son agression et est quelque peu amoché au niveau de la lèvre..."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !