Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Ce sont toujours les cons qui l’emportent. Question de surnombre" (Frédéric Dard)


Occitanie : pétition pour que ce couple de vignerons japonais ne soit pas expulsé

Publié par Paul Tian sur 3 Juillet 2018, 09:56am

Catégories : #VIDÉO, #japonais, #viticulteurs, #expulsion, #vin, #ubuesque, #pyrénées-orientales, #vin nature, #banyuls-sur-mer, #RieShoji

(Photo : capture écran vidéo L'Indépendant)

(Photo : capture écran vidéo L'Indépendant)

Menacé d’expulsion du territoire français parce que leur activité n’est pas encore rentable !

 

C’est ce qui arrive à ce couple de vignerons japonais, installé en France depuis 2011 et qui produit du vin nature à Banyuls-sur-Mer, dans les Pyrénées-Orientales.

 

Rie Shoji, 42 ans, et son épouse, Hirofumi, 38 ans, ont investi 150.000 euros dans le vignoble et dont on peut retrouver sa première cuvée sur des tables aussi prestigieuses que celles du Can Roca à Gérone ou Le Verre Volé à Paris.

 

Leur deuxième cuvée est déjà réservée à 75% précise le site de "L’indépendant".

Oui, mais voilà, la préfecture des Pyrénées-Orientales leur a notifié l’obligation de quitter le territoire français.

 

Pourquoi ?

 

L’Etat estime que le jeune couple de vignerons n’a pas les moyens de vivre de subsister, en gagnant moins de 2.000 euros par mois.

 

Oui, oui, vous avez bien lu...

 

Leur avocat, a décidé d'attaquer l'arrêté préfectoral devant le tribunal administratif de Montpellier.

 

Selon lui, "l'activité économique ne peut pas être florissante pour le moment mais les potentialités à l'export, le fait qu'ils investissent sur un territoire en pleine expansion et les synergies opérées grâce à eux avec d'autres producteurs du département participent au développement de tout un secteur géographique".

 

Une pétition a été mise en ligne pour demander au préfet des Pyrénées-Orientales de revenir sur sa décision. (Pour signer, cliquez ici)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !