Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Ce sont toujours les cons qui l’emportent. Question de surnombre" (Frédéric Dard)


Bulgarie : assassinat de la journaliste d'investigation Victoria Marinova

Publié le 7 Octobre 2018, 17:48pm

Catégories : #média, #journaliste, #assassinat, #VictoriaMarinova, #Marinova, #Bulgarie, #investigation, #Liberté de la Presse, #UE, #Europe

Bulgarie : assassinat de la journaliste d'investigation Victoria Marinova

La journaliste d’investigation Victoria Marinova a été assassinée vendredi à Roussé, dans le Nord de la Bulgarie.

 

Frappée à la tête et étranglée, le corps de cette journaliste de 30 ans, qui travaillait pour la chaîne de télévision régionale TVN, a été retrouvé, samedi, dans un parc de la ville.

 

Victoria Marinova avait présenté, le 30 septembre dernier, une enquête sur le détournement de fonds de l’UE.

 

Elle était responsable administrative et présentatrice d'une émission d'actualités "Detector". Elle enquêtait sur des affaires de corruption.

 

C'est le troisième meurtre d'un journaliste dans un pays de l'Union Européenne en moins d'un an.

 

(Photo : © Facebook / Victoria Marinova)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Requête de Svetlana Alfred journaliste franco-bulgare.Affaire portant sur des traitements inhumains, dégradants et génocidaires.<br /> J ai l honneur de Vous saisir à propos des violences du Stalking Group qui<br /> me menace, espionne, bouscule, quotidiennement m occasionne coups et<br /> blessures, traque. Ainsi que je peux en attester. C est répétitif, plusieurs années<br /> de suite, journaliste, je crains pour ma vie.<br /> Ma vie a été menacée à Sofia, suite à émissions TV « Actes contre paroles »<br /> BBT / Balkan Télévision Bulgare/ sur les liens de la Police Bulgare avec le crime<br /> organisé.<br /> J ai quittée une situation matériellement confortable pour venir en France.<br /> Toutefois depuis mon arrivée ici je subis les mêmes répressions politiques qu à<br /> Sofia. Par Groupe de gangstères bulgares, au 21 e siècle.<br /> Cela fait onze ans sur le sol français que j' emmagasine des preuves. Photos,<br /> adresses, noms, témoins, vidéos. Témoins. Surtout ma vie est devenue un<br /> véritable enfer.<br /> Je demande protection onze ans aux institutions Françaises. Sans résultat.<br /> Rien n est fait pour ma sécurité . Comme la Police, Parquet ... ne comprennent<br /> pas ce mode opératoire très atypique et pervers. Restent indifférents à regarder<br /> tuer à petit feu le dissident , le témoin gênant .Assassinat politique<br /> Le manque de soutien des organes compétents m orient vers une<br /> dégradation de mon état de santé . Comme les atteintes graves sur mon intégrité<br /> physique et morale continuent. Les bleus sur mon corps sont interprétées<br /> comme « fruit de mon imagination' » par la Police.Ma jambe est triplement fracturée. En béquilles.Infarctus provoqué par le Groupe terroriste bulgare Journaliste, handicapée moteur, cardiaque, face à une trentaine de personnes de gangstères bulgares, je crains pour ma vie.Aujourd hui aux Saintes Maries de la Mer 13460<br /> Un collègue journaliste français a appelé mon cas « Le Nouveau Parapluie Bulgare »<br /> Violations de la Convention Européenne Article2. Droit à la vie ,Article 3. Interdiction de la<br /> torture Article 10. Liberté d expression , Article 41. Droit à une indemnisation pour dix ans de<br /> tortures en France. <br /> Si Vous ne me croyez pas croyez au moins Eva Joli « Heros ordinaires »,<br /> Yurgen Roth « Les nouveaux démons bulgares », Nouvel Obs 2013, Nicolas Désurmont ,<br /> criminologue belge Tchobanov « Pourquoi Macron doit dénoncer l Etat mafieux quest la<br /> Bulgarie » Europe 1 du 01.01. 2018 La Bulgarie- corruption endémique . <br /> Comment est ce que la présidence tournante de l Europe et le sommet s harmonise avec le terrorisme d Etat ? Le Renseignement militaire bulgare possède tous les trésors du pays , de l argent il y a pour assassinats politique à petit feu, spécialité de l Est, survivance d e la Guerre Froide.<br /> Le réseau est situé très probablement 1, surtout N 7, et aussi 9 , 49 rue Victor Carrière, 25 rue Médina, 1 , 5 13 et 15 Placette de l Antifo, la maison du douanier 3, Avenue Cousteau, etc On fait tout pour bloquer l affaire et on menace mes avocats pendant onze ans On essaie<br /> d'influencer le petit monde collabo du village.On se soutient localement non ?! Quel que soit le délit<br /> commis comme Association à organisation de malfaiteurs.Néonazis bulgares. Comme au temps de<br /> Pétain mus par cupidité et par convictions national socialistes. Un policier complaisant d ici disait que la Mafia bulgare « boostait l économie du coin ». Oui, la gendarmerie de Gréasque est ami et à « tu »avec les logeurs des gangsters?! Ignominie.Et la gendarmerie des Saintes se base sur l inaction fautive de Gréasque ..<br /> La Bulgarie tétant entré en 2007 grâce au lobbies en UE, sans lustration/ l unique exception<br /> du bloc de l Est/ j ai dû prendre une allocation de complaisance d un an pour ne pas dormir et<br /> mourir à la rue / à 60 ans /. Jusqu'à ce qu en 2012 le Réseau Politico-Mafieux Bulgare me fracture<br /> triplement la jambe. N ayant pas le statut de réfugié et rémunération, étant européenne.<br /> J étais partenaire d un homme politique prof . D-r Tatarla, assassiné en 2013 fondateur<br /> du Parti Centriste MLD, Sofia. Héritiers des occupants ottomans du pays. Attaqué par<br /> nationalistes, néonazis. Les trois premiers et le proche entourage, moi . Sans frontières.<br /> Svetlana Alfred Journaliste franco-bulgare Appel de SOS tel 0641335137
Répondre
S
Requête de Svetlana Alfred franco-bulgare.<br /> Affaire portant sur des traitements inhumains,dégradants et génocidaires.<br /> J' ai l honneur de Vous saisir à propos des violences du Stalking Group de gangsters bulgares qui<br /> me menace, espionne, bouscule, quotidiennement m' occasionne coups et<br /> blessures, traque. Ainsi que je peux en attester. C est répétitif, plusieurs années<br /> de suite, journaliste, je crains pour ma vie.<br /> Ma vie a été menacée à Sofia, suite à émissions TV « Actes contre paroles »<br /> BBT / Balkan Télévision Bulgare/ sur les liens de la Police Bulgare avec le crime<br /> organisé.<br /> J ai quittée une situation matériellement confortable pour venir en France.<br /> Toutefois depuis mon arrivée ici je subis les mêmes répressions politiques qu à<br /> Sofia. Par Stalking Groupe, au 21 e siècle.<br /> Cela fait huit ans sur le sol français que j emmagasine des preuves. Photos,<br /> adresses, noms, témoins, vidéos. Témoins. Surtout ma vie est devenue un<br /> véritable enfer.<br /> Je demande protection huit ans aux institutions Françaises. Sans résultat.<br /> Rien n est fait pour ma sécurité . Comme la Police, Parquet ... ne comprennent<br /> pas ce mode opératoire très atypique et pervers. Restent indifférents à regarder<br /> tuer à petit feu le dissident , le témoin gênant.<br /> Le manque de soutien des organes compétents Le manque de soutien des organes compétents m orient vers une dégradation de mon état de santé . Comme les atteintes graves sur mon intégrité<br /> physique et morale continuent. Les bleus sur mon corps sont interprétées<br /> comme « fruit de mon imagination' » par la Police.Ma jambe est triplement<br /> fracturée. Et je remarche difficilement en béquilles.Journaliste, handicapée<br /> moteur face à une trentaine de personnes du Groupe de criminalité organisée, je<br /> crains pour ma vie.A raison. <br /> Un collègue journaliste français a appelé mon cas « Le Nouveau Parapluie Bulgare ».<br /> Violations de la Convention Européenne :<br /> Article 2. Droit à la vie<br /> Article 3. Interdiction de la torture<br /> Article 10. Liberté d expression<br /> Article 13. droit à un recours effectif<br /> Article 41. Droit à une indemnisation pour onze ans de tortures<br /> Appel de SOS :Svetlana Alfred journaliste franco-bulgare aux Saintes,<br /> descendance d un Chancelier de Genève, 4 , Tel 0641335137 , claire.alfred@yahoo.fr
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !