Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"L'éternité c'est la mer mêlée au soleil" (Arthur Rimbaud)


Pyrénées luchonnaises : une saison à un million d'euros... de déficit

Publié par Paul Tian sur 21 Mars 2019, 15:40pm

Catégories : #Pyrénées, #Luchon, #Le Mourtis, #Bourg d'Oueil, #Haute-Garonne, #ski, #déficit, #Georges Méric, #SIGAS, #tourisme, #économie, #société, #comminges

Pyrénées luchonnaises : une saison à un million d'euros... de déficit

La bonne nouvelle depuis que le département de la Haute-Garonne est devenu, l’été dernier, gestionnaire des trois stations de ski de Luchon-Superbagnères, du Mourtis et de Bourg-d’Oueil, via le syndicat mixte "Haute-Garonne Montagne", c’est que, pour une fois, on a connaissance d’un bilan chiffré d’une saison.

 

Ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent, du moins en ce qui concerne la station luchonnaise gérée par l’ex-SIGAS, dont le maire de Luchon était président.

 

Bien entendu, à chaque fin de saison, comme le bilan chiffré n’était pas communiqué, les rumeurs allaient bon train… côté déficit !

 

Mercredi, Georges Méric, président du département, s’est rendu dans les Pyrénées luchonnaises et c’est à cette occasion qu’il a dressé un premier bilan.

 

Ainsi pour cette saison 2018/2019, le déficit provisoire est donc de 1 million d’euros, qui se répartit à 800.000 euros pour le département et à 200.000 euros pour la Communauté de Communes Pyrénées Haut-Garonnaises.

 

Le président du département a annoncé l’extension du syndicat mixte "Haute-Garonne Montagne" vers la station de Peyragudes. Ainsi une Société Publique Locale (SPL) devrait voir le jour entre les départements de la Haute-Garonne et des Hautes-Pyrénées, afin de mutualiser les moyens et d’éviter la concurrence entre les deux stations.

 

Georges Méric a rappelé également que le département ferait des investissements conséquents pour les stations, autour de 25 à 30 millions d’euros.

 

Autant dire qu’au vu du déficit de la saison écoulée, malgré d’excellentes vacances de février, et des investissements prévus à court et moyen termes, les acteurs socio-économiques du secteur ne peuvent que se réjouir de l’absorption des stations par "Haute-Garonne Montagne" pour l’avenir du territoire.

 

Une question me turlupine : mais quel était le déficit global des stations de Luchon-Superbagnères et du Mourtis en 2018 quand le syndicat mixte "Haute-Garonne Montagne" est devenu opérationnel ?

 

Peut-être aurons-nous connaissance d’un bilan chiffré un prochain jour, car après tout, c’est d’argent public qu’il s’agit… donc du nôtre !

A lire aussi sur ce sujet : 

  • Le syndicat mixte "Haute-Garonne Montagne" prêt à booster ses trois stations de ski (France Bleu)
  • La "Mayonnaise prend" sur la montagne (La Dépêche)

(Photo illustration : Luchon-Superbagnères © Jean Sansuc)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !