Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Un politicien ne peut pas faire carrière sans mémoire, car il doit se souvenir de toutes les promesses qu'il lui faut oublier" (Frédéric Dard)


Ras-le-bol face aux charges qui les étouffent, ils s'affichent nus sur la façade de leurs commerces

Publié par Paul Tian sur 9 Avril 2019, 11:23am

Catégories : #charges, #commerce, #protestation, #nus, #affiche, #outreau, #valras, #boulanger, #café, #taxe, #RSI, #GiletsJaunes, #politique, #societe

Ras-le-bol face aux charges qui les étouffent, ils s'affichent nus sur la façade de leurs commerces

Début mars, Mathilde et Yann Malet ont apposé sur la façade de leur café à Outreau, dans les Hauts-de-France,  une affiche de 2 x 2,75 mètres sur laquelle on lit : "Baisser son pantalon pour ne pas baisser le rideau" et où on les découvre nus, debout, tenant dans leurs mains des pancartes recouvrant leur intimité.

 

Sur la pancarte de Yann, on peut lire "A découvert" et sur celle de Mathilde : "Tu m’as vue… quand t’abuses".

 

Explications de Yann sur "La Voix du Nord" :

 

"On est ouvert 75 heures par semaine et 363 jours par an. L’argent rentre, mais il y a des mois où je ne me verse pas de salaire. Et mon épouse est obligée de travailler à côté…On est taxés à plus de 50 %."

 

Tout en ajoutant :

 

"On se sent abandonnés. Cette affiche, c’est notre manière de sensibiliser les gens… Un commerçant n’ose pas dire qu’il a dépassé son découvert. Par honte et par peur de perdre des clients."

 

D’où l’affiche où le couple pose nu pour briser l’omerta.

 

Mathilde et Yann ne sont plus seuls à poser nus pour crier leur angoisse de leur avenir de commerçants.

 

Ainsi, à Valras-Plage, dans l’Hérault, Mickaël et sa compagne Angélique, s’affichent nus avec les mêmes slogans que Mathilde et Yann, sur la façade de leur boulangerie "Aux Délices d’Enzo".

 

Explications de Mickaël sur "Midi Libre" :

 

"Étouffés de charges imposées par la politique mise en place au sein de l'Etat, nous avons décidé de nous exposer dans le plus simple appareil afin d’interpeller la population sur l'état de leurs petits commerçants."

 

Le boulanger héraultais ajoutant :

 

"Baisser son pantalon pour ne pas baisser son rideau est l'un de leur dernier recours… Acheter son pain chez un boulanger, ses légumes chez un primeur local... permet aux petites structures de rester debout. Mais tant que les charges que nous devons payer seront si importantes, elles mettront en péril toutes les petites entreprises qui, force est de constater ont un avenir précaire. Comme quoi il n’y a pas que dans la nature que des espèces sont en voie de disparition…"

Nus, les boulangers de Valras-Plage protestent contre les charges... (Photos : Facebook @Aux Délices d'Enzo)

Nus, les boulangers de Valras-Plage protestent contre les charges... (Photos : Facebook @Aux Délices d'Enzo)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents