Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


Augmentation d'un quart du prix des repas pour les écoles du luchonnais : le conseiller régional John Palacin dit son "incompréhension" à Alain Castel, président de la CCPHG

Publié par Paul Tian sur 1 Juillet 2019, 16:16pm

Catégories : #Luchon, #CCPHG, #cantine scolaire, #John Palacin, #Alain Castel, #FCPE, #Pays de Luchon, #politique, #economie, #territoire, #service public, #cuisine centrale, #comminges, #polemique

Augmentation d'un quart du prix des repas pour les écoles du luchonnais : le conseiller régional John Palacin dit son "incompréhension" à Alain Castel, président de la CCPHG

La FCPE de Luchon a interpellé les élus di territoire suite à la décision de la Communauté de Communes Pyrénées Haut-Garonnaises (CCPHG) de ne plus assurer le transport des repas de la Cité Scolaire de Luchon vers les écoles maternelles et primaires du Luchonnais (lire ici sur mon blog).

 

John Palacin, conseiller régional de la Région Occitanie et conseiller municipal de Luchon a adressé, vendredi dernier, une lettre à Alain Castel, président de la CCPHG lui faisant part de son "incompréhension à la suite d’une telle décision".

 

Extraits de la lettre de John Palacin :

 

"Avec une augmentation de 25% du prix du repas, son impact financier sur le budget des familles ayant recours à ce service n'est pas acceptable et ne sera pas soutenable. Certes, la clarification des compétences entre les communes et la communauté de communes est indispensable et chacun doit assumer sa charge mais n'y a-t-il pas de solutions pragmatiques qui pourraient être trouvées pour éviter de déstabiliser un fonctionnement ancien qui satisfaisait chacun ? Si un service de la communauté de communes réalise déjà un portage de repas sur le territoire, des conventions entre les communes et la communauté de communes ne pourraient-elles pas être signées afin d'utiliser ces moyens également pour le repas des élèves ?"

 

Pour John Palacin "à l'heure où le conseil régional d'Occitanie et le Pôle d'Equilibre Territorial et Rural du Pays de Comminges Pyrénées font de l'alimentation et du développement des cuisines de proximité des chantiers prioritaires, il semble pour le moins surprenant de proposer que les repas transitent plusieurs dizaines de kilomètres de plus chaque jour avec un bilan carbone dégradé. L'ancien canton de Bagnères-de-Luchon a la chance de disposer d’une centrale qui est aussi une chance pour notre territoire : pourquoi ne pas en tirer pleinement profit ?"

 

Et le conseiller régional de conclure :

 

"La décision de la communauté de commune vient aggraver un sentiment d'injustice et alimenter un peu plus la division du territoire à l'heure où les habitants demandent des services à la hauteur des besoins de la vie quotidienne et un rassemblement autour des priorités de l'aménagement de nos vallées. La création de la Communauté de Communes des Pyrénées Haut-Garonnaises en 2017 lançait de nombreux défis à ceux qui ont l'honneur d'en être les élus et notamment celui de créer des liens et une véritable communauté entre les trois anciens territoires : il est plus que temps de relever ce défi en réexaminant rapidement une décision qui porte préjudice au territoire et en recherchant avec pragmatisme, des solutions permettant d'apporter dans les meilleures conditions le meilleur service aux habitants."

 

Désormais, on attend avec impatience les explications du président Alain Castel concernant cette décision alors que l'année scolaire se termine et que les familles du luchonnais sont inquiètes pour cette future augmentation de 25% du prix du repas de leurs enfants.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Il faut bien payer les nouveaux cadres ...
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !