Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Il est injuste de juger un homme du 19e siècle selon les principes du 21e siècle" (Adaobi Tricia Nwaubani, Journaliste nigériane)


Centre de secours de Saint-Béat/Marignac : une nouvelle réunion pour une sortie de crise ?

Publié par Paul Tian sur 11 Septembre 2019, 13:43pm

Catégories : #Actualité, #pompiers, #Saint-Béat, #Marignac, #Haute-Garonne, #Comminges, #crise, #Patrice Rival, #secours, #SDIS 31, #Sébastien Vergé, #polémique, #conflit

Centre de secours de Saint-Béat/Marignac : une nouvelle réunion pour une sortie de crise ?

Le 29 juillet dernier, dix-neuf sapeurs-pompiers volontaires (sur 21) du centre de secours et d'incendie de Saint-Béat/Marignac, dont le chef de centre, se sont désengagés (lire ici). Un désengagement qui a été acté par la direction du SDIS 31.

A l'origine de ce conflit, le comportement ingérable d'un des pompiers du centre. Les soldats du feu "démissionnaires" demandaient à leur hiérarchie que leur collègue soit exfiltré du centre de secours de Saint-Béat/Marignac. Une option qui n'a pas été retenue par la direction de Colomiers.

Le colonel Sébastien Vergé, à la tête du SDIS 31, rappelle les faits sur le site "Actu Toulouse ":

"Suite aux problèmes qu’on nous a fait remonter ces derniers mois, nous avons mené une enquête administrative. Celle-ci n’a pas fait ressortir des problématiques particulières autres que relationnelles. Aucun point soulevé n’a permis de conclure que la situation nécessitait de couper la tête de Pierre, Paul ou Jacques… Pour ça, il faut des éléments factuels et ce n’est pas apparu dans les éléments qui nous ont été remontés. Il n’y a pas eu de faute avérée ici... Nous avons proposé une phase d’accompagnement à ces pompiers. Ils nous ont dit que cela ne les intéressait pas et ont demandé leur suspension d’engagement".

Depuis le désengagement de la quasi totalité des soldats du feu, le centre de secours de Saint-Béat/Marignac fonctionne "avec un pool de dix pompiers professionnels qui étaient jusqu'ici basé à Boulogne-sur-Gesse" précise le patron du SDIS 31, toujours dans "Actu Toulouse).

Une situation qui inquiète au plus haut point les élus de l'ancien canton de Saint-Béat (lire ici). 

Pour tenter de sortir de cette crise, Patrice Rival, conseiller départemental du canton de Bagnères-de-Luchon a obtenu qu'une réunion soit organisée lundi prochain, à 20h30, à la mairie de Marignac, en présence de Georges Méric, président du Conseil départemental de la Haute-Garonne, de Marie-Paule Demiguel, sous-préfète de Saint-Gaudens, des élus de l'ex-canton de Saint-Béat ainsi que des représentants du SDIS 31.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !