Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"L'éternité c'est la mer mêlée au soleil" (Arthur Rimbaud)


Municipales 2020 : entretien avec Eric Azémar, candidat de "Réussir Luchon Ensemble"

Publié par Paul Tian sur 17 Septembre 2019, 16:01pm

Catégories : #luchon, #politique, #Eric Azémar, #Municipales 2020, #élections municipales, #Pyrénées, #CCPHG, #comminges, #Réussir Luchon Ensemble, #Actualité, #société, #Louis Ferré, #Gérard Subercaze

Municipales 2020 : entretien avec Eric Azémar, candidat de "Réussir Luchon Ensemble"

Après avoir annoncé officiellement sa candidature aux municipales de Luchon en mars 2020 (lire ici), je me suis entretenu avec Eric Azémar. Un candidat, s'il est élu a bien l'intention d'être un "maire à plein temps"...

Voici ci-après, son interview :

Ce n’était donc pas une "rumeur" des allées… votre candidature à la mairie de Luchon. Nous sommes à six mois des prochaines élections municipales et vous avez décidé d’annoncer votre candidature en ce milieu du mois de septembre. Vous êtes donc le deuxième candidat à entrer en lice, après l’annonce faite dans les médias régionaux de Gérard Subercaze, en juin dernier, avec sa liste "Unis pour Luchon". 

 

En effet le 15 et le 22 mars 2020, les Luchonnais vont élire une nouvelle équipe municipale composée de 23 personnes. Celle-ci sera chargée de choisir le maire de Bagnères-de-Luchon pour la période 2020-2026.

 

Dans 6 mois, il faudra faire un choix important pour l’avenir de notre ville, plongée aujourd’hui dans une situation perçue comme préoccupante par une majorité d’entre-nous : baisse de la population, baisse de la fréquentation des curistes, fermeture de nos piscines, fermeture(s) du casino, dégradation générale du confort de vie, augmentation des impôts locaux…

 

Le mauvais état des finances communales n’échappe ni aux citoyens contribuables, ni aux services de l’Etat, ni aux collectivités territoriales. L’heure du bilan approche : Luchon va mal, le constat d’échec s’impose à l’évidence.

 

Participer aux  élections municipales, c’est manifester une véritable amour, intérêt et attachement à notre ville, à ses nombreux attraits et atouts, à ses potentialités, à un environnement remarquable, à la richesse de son histoire, à un certain art de vivre.

 

Dans ce contexte, après mûre réflexion, j’ai décidé de m’engager, d’être candidat lors des prochaines élections municipales, avec une équipe solide et intègre.

 

J’aurai donc l’honneur de conduire la liste "Réussir Luchon Ensemble".

 

Notre objectif est de rétablir au plus vite une situation normale, apaisée ; de retrouver un Luchon dynamique où on aime venir et où il fait bon vivre, un pays qui rendra leur fierté aux luchonnais et où personne ne reste au bord du chemin.

 

Devant la dégradation continue notre ville, constatée au fil des ans, doit-on rester sans rien faire ?

 

J’ai décidé de me lever, de contribuer à rassembler les énergies tournées vers le Luchon de demain. Je ne manque ni de volonté ni d’énergie pour devenir, si les Luchonnais le décident, un maire de Luchon à temps plein.

 

Une liste pour les municipales à Luchon, c’est un maire et 22 colistiers. Qui aurez-vous autour de vous ? Bien entendu, je ne vous demande pas de dévoiler la liste complète… On vous classe souvent à droite, est-ce que votre liste sera une liste "politique" ou une liste citoyenne, hors clivages politiciens ?

 

Luchon traverse une grave crise depuis plusieurs années, et cela ne va pas en s’arrangeant. Je ne crois pas que ce soit en se réfugiant derrière un parti politique qu’on va faire avancer Luchon. 

 

Aujourd’hui, il faut d’abord être pragmatique et rassembler toutes les énergies et les compétences, en dehors de toute idéologie.

 

Notre équipe qui regroupe un large panel de sensibilités attachées aux valeurs de la République, souhaite marquer sa neutralité par rapport aux partis politiques. Le seul intérêt qui vaille dans notre démarche, c’est celui de Luchon, des Luchonnaises et Luchonnais, de toutes conditions et de tous âges.

 

Une volonté de faire évoluer le territoire ne s’improvise pas mais se travaille dans le temps.

 

Je suis entouré d’une équipe qui accomplit depuis longtemps un travail continu, abordant de manière pragmatique les grands dossiers de notre ville, présents et à venir. Cette équipe est composée de personnes motivées, responsabilisées, qui rassemblent une large gamme de compétences.

 

Au fil des jours, ce groupe s’enrichit de nouveaux volontaires, experts dans le domaine économique, social, culturel, sportif, dans le commerce et l’artisanat, la santé, le tourisme, l’éducation et la formation, de l’urbanisme et du transport. Ces femmes et ces hommes de tous âges, qui ont en commun d’avoir Luchon à Cœur, sont porteurs de projets qui devraient contribuer à la création d’emplois, au confort de vie, au rétablissement d’une situation mieux adaptée aux besoins de tous et aux ambitions raisonnées d’une ville de 2.300 habitants (santé, éducation, transports, urbanisme, logement et sans oublier l’embellissement de la ville, son animation et la mise en valeur de notre patrimoine naturel et urbain).

 

Cette campagne des municipales, l’ALVA la prépare depuis bientôt cinq ans, notamment avec le trimestriel "LVA", des réunions de travail, sans oublier plusieurs rendez-vous annuels "festifs". Comment va-t-elle se poursuivre d’ici mars 2020 ?

 

L’ALVA, dont j’ai été le président jusqu’au 14 septembre a été un formidable centre d’études et de réflexion sur l’état réel de Luchon et de son Pays.

 

Mais la loi électorale est claire, une association ne peut s’impliquer derrière un candidat ou soutenir une liste, lors d’une campagne électorale. 

 

Dans le respect de la loi, j’ai donc démissionné de la présidence de l’ALVA pour me consacrer uniquement à la campagne électorale.

 

Toute la communication qui sera faite à ce sujet portera la signature de "Réussir Luchon Ensemble" et émanera de notre groupe.

 

Un site internet qui porte notre nom est désormais en ligne, un compte Facebook vient d’être créé et des permanences seront assurées dans notre local au 7, rue du Dr Germés. 

 

J’y accueillerai personnellement tous les visiteurs. Des réunions publiques, générales ou thématiques seront organisées et j’irai personnellement aussi à la rencontre du plus grand nombre de Luchonnais

 

Quels seront les grands axes de votre campagne face aux nombreux défis de la ville de Luchon : fréquentation des curistes en berne, Casino aux abonnés absents, vieillissement des infrastructures de la ville… sans oublier une sorte de "gué-guerre" qui se joue entre Luchon et la Communauté de Communes Pyrénées Haut-Garonnaises ?

 

Un programme détaillé sera présenté en son temps, il est encore en phase d’étude, c’’est un processus long et réfléchi. Ce programme proposera, au-delà du diagnostic, des pistes et des solutions pour Réussir Luchon Ensemble, qui doit redevenir, pour le moins, une ville de Bien Vivre et de Bien Être. 

 

Une inconnue majeure à ce jour est le devenir de notre établissement thermal que la municipalité actuelle souhaite faire gérer par le secteur privé après 11 ans d’immobilisme ! Je crains, avec beaucoup de Luchonnais, que le maire de Luchon ne nous embarque, dans la précipitation et sous la contrainte du temps, dans un contrat à long terme de 30 ans. 

 

La logique et le respect des Luchonnais voudraient qu’une telle décision soit prise par la prochaine municipalité, prochainement élue, quelle qu’elle soit. 

 

Notre appartenance à la Communauté de Communes des Pyrénées Haut-Garonnaises nous conduira à développer notre sens de l’ouverture, de la collaboration constructive, du travail en commun sur notre territoire naturel, persuadés que la diversité est une richesse, que les compétences doivent être partagées dans la bonne entente. Nous avons commencé à tisser des liens avec les élus en place, nous avons 6 mois pour les développer et montrer ainsi notre volonté et notre besoin de travailler en harmonie pour le bien commun. 

 

Et si vous nous parliez de vous ?

 

Mes racines familiales sont ancrées à Luchon : plusieurs personnalités qui en sont issues ont marqué la vie locale. Après une vie professionnelle bien remplie, j’ai fait le choix de m’installer définitivement à Luchon et de m’y investir. J’ai retrouvé avec bonheur ma famille, mes amis, mon amour de la montagne, de Luchon et de ses vallées, ma complicité avec bon nombre d’habitants.

 

Aujourd’hui, j’ai 58 ans. Après avoir terminé mes études aux USA (MBA Finance et commerce International), j’ai travaillé pendant 20 ans à Paris, à la tête d’une équipe, pour une société de réassurance, leader du marché français, en qualité de Directeur de Marchés, tournés vers l’Amérique, l’Europe et le Moyen-Orient. J’ai ainsi créé, géré et développé sur ces marchés un important volume d’affaires.

 

Après ces années intenses, j’ai choisi de m’investir dans le tourisme, en région Occitanie, en créant et reprenant un ensemble de gites ruraux.

 

A Luchon, membres de plusieurs associations, je me suis aussi engagé dans la vie associative locale comme bénévole dans le domaine de l’alphabétisation. J’ai également assuré la présidence de l’ALVA (Association Luchon Vallées avenir). J’ai été ainsi amené à aborder de plain-pied la réalité, les problèmes concrets et quotidiens de nos concitoyens.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !