Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"L'éternité c'est la mer mêlée au soleil" (Arthur Rimbaud)


Chronique littéraire : "Querelle" de Kevin Lambert

Publié par Jachri France sur 30 Décembre 2019, 13:44pm

Catégories : #littérature, #lecture, #culture, #Kevin Lambert, #Querelle, #Jachri france, #du côté de chez Jachri, #chronique littéraire

Chronique littéraire : "Querelle" de Kevin Lambert

On ne le dira jamais assez, lire fait du bien à la santé !

La lecture de la fiction "réduit le stress, améliore la qualité du sommeil, soulage les symptômes de la dépression ou protège (un peu) le cerveau de l'Alzheimer" nous explique dans une chronique du "Monde" , Frédéric Soumois qui se base sur des études très sérieuses qui prouvent que les "livres sont un bon remède" et que "l'un des principaux effets secondaires de la lecture est qu'elle peut révolutionner notre vision du monde".

C'est dans cette optique que j'ai proposé à une grande lectrice devant l'éternel de publier sur mon blog, à sa convenance, des chroniques littéraires.

Je vous présenterai prochainement Jachri, une amie de longue date... nous officions alors sur le défunt Post.fr du groupe "Le Monde", un site d'avant les réseaux sociaux qui connu un succès époustouflant sous la baguette du "chef d'orchestre", mon ami Benoît Raphaël, aujourd'hui "reconverti" en éleveur de robots !

Ah oui, une dernière précision : si vous avez envie de lire les livres proposés par Jachri, précipitez-vous dans une librairie... et évitez au maximum les commandes via internet !

Place donc à la première critique de Jachri :

 

J’ai du mal à commencer ce roman, du sexe, une grève… Avec l’actualité, ça ne m’enchante guère. Et puis, l’écriture très vive, tonique, de ce jeune auteur québécois talentueux m’embarque inexorablement pour mon plus grand plaisir.

 

A la Scierie du Lac Saint Jean, les grévistes sont solidaires et se serrent les coudes pour piqueter, dans ce froid de gueux, afin d’empêcher le bois de sortir, même si certains sont plus convaincus que d’autres. Les patrons ne cèdent pas et le conflit dure, l’été caniculaire venu, les problèmes d’argent délitent les volontés batailleuses, les touristes râlent et font monter les prix.  

 

Kevin Lambert brosse une galerie de personnages tellement actuels, reflets de nos sociétés, qu’on se croirait dans un récit sociologique s’il n’y avait tant de poésie mêlée. A travers eux, il donne toutes les raisons d’une grève.

 

Parmi eux, il y a le beau et costaud Querelle, tellement sexy, homosexuel assumé, qui fait fantasmer tous les jeunes gens (ou ados) qui rêvent d’être dans son lit. Il ne rechigne en rien, quelle santé , l’auteur s’autorise des scènes très crues.

 

Et voilà que, page 149, il reprend la parole pour nous dire qu’il n’est pas pour les longues grèves qui tuent l’économie d’une région, d’un pays etc. Le lecteur est désarçonné. C’est alors que la "fiction syndicale" débouche sur une tragédie épouvantable qui interroge sur notre société… 

 

Quel talent chez ce jeune auteur ! Il construit un récit tout en modernité, en utilisant les ressorts de la tragédie grecque antique avec une maestria qui m’a laissée à bout de souffle, admirative et interloquée ! Un écrivain, à n’en pas douter, et que je suivrai avec attention.   

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !