Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"L'éternité c'est la mer mêlée au soleil" (Arthur Rimbaud)


Comprendre le budget de Luchon : entretien avec Claude Haffner

Publié par Paul Tian sur 6 Décembre 2019, 11:48am

Catégories : #Municipales 2020, #Luchon, #budget, #finances locales, #réunion débat, #PCF, #pays de luchon, #René Rettig, #Louis Ferré, #Claude Haffner, #politique, #économie, #Haute-Garonne

Comprendre le budget de Luchon : entretien avec Claude Haffner

La section du Pays de Luchon du P.C.F. organise une rencontre-débat, ce samedi 7 décembre 2019 à 18h au Pavillon Normand, sur le budget de la ville et de la Com'Com (lire ici).

J'ai demandé à Claude Haffner ,qui fera l'exposé d'introduction, de bien vouloir nous dévoiler quelques éléments de son intervention.

Pour quelles raisons la section du Pays de Luchon du PCF organise-t-elle une réunion sur les finances de la commune ? 

 

Tout d'abord, nous considérons que lors des élections municipales précédentes le sujet a été complètement escamoté. On nous a demandé de choisir entre des équipes constituées de personnes très compétentes (René Rettig, Louis Ferré) qui savaient faire les additions et gérer en bon père de famille.

 

Le résultat est qu'en 24 ans, les impôts locaux n'ont cessé d'augmenter et ont atteint un niveau difficilement supportable pour des familles aux revenus relativement modestes.

 

Nous disons non aux augmentations successives des taux des taxes d'habitation et foncière que nous avons subies, surtout sans services supplémentaires rendus à la population

 

Les finances communales sont un sujet technique. Arriverez-vous à convaincre les luchonnais à venir vous écouter et à intervenir dans un débat pour le moins aride ?

 

Nous sommes obligés de constater que la communication de l'actuelle municipalité sur les finances de la commune est plus qu'indigente. Nous n'avons droit qu'à quelques maigres infos sur le Budget Primitif, jamais aucune sur le Compte Administratif qui pourtant reflète la réalité de l'exécution budgétaire.

 

Or à Luchon, il y a souvent un monde entre la prévision et la réalisation, je le montrerai chiffres à l'appui lors de cette réunion.

 

Vous me direz que le Compte Administratif 2018 et le Budget Primitif 2019 ont été publiés sur le site internet de la mairie.

 

Mais qui sait lire de tels documents comptables quand on n'est pas du sérail ? De plus on ne juge pas les finances communales sur un seul exercice, mais sur trois ou quatre au minimum.

 

Ensuite nous ne partageons pas du tout les bilans d'autosatisfaction financiers que l'actuel maire publie sur la revue municipale à l'approche des élections. Je démontrerai donc qu'il ne s'agit que de la simple communication destinée à masquer des problèmes de fond qui eux sont inquiétants.

 

Contrairement à l'actuel maire qui affiche des chiffres sans expliquer comment ceux-ci ont été formés et donc empêche toute personne de vérifier ces chiffres, j'expliquerai comment je forme mes calculs en indiquant les documents officiels sur lesquels je me base. Ce qui permettra à tout un chacun de confirmer ou d'infirmer mes dires.

 

Dites-nous-en un peu plus !

 

Tous les exercices sont frappés par des inscriptions budgétaires "insincères" ce qui a pour conséquences que les budgets ne sont pas votés en équilibre réel comme l'exige l'article L1216-4 du Code Général des Collectivités Locales.

 

Pour trois exercices sur cinq de l'actuelle mandature, l'examen des Comptes Administratifs montrent que les ressources propres des sections d'investissements ne couvrent pas l'annuité du capital des emprunts ; ce qui, en d'autres termes veut dire que la commune a emprunté pour rembourser des emprunts.

 

Concernant l'en-cours de la dette du Budget Principal, le maire se moque du monde en écrivant : "L’endettement de la ville est à un niveau historiquement bas". A l'appui de cette déclaration il ne cite aucun chiffre ; il fait bien car le montant figurant sur le document du Budget Primitif 2019 n'est pas réel. On notera que pour les exercices 2015, 2016 et 2017 le virement de section des Budgets Primitifs, qui est un indicateur de la bonne ou mauvaise santé des finances communales (comptes 021 et 023), spécificité de l'instruction comptable M14, a été totalement ignoré et positionné à zéro ; ce qui constitue une violation flagrante des règles les plus élémentaires de la comptabilité communale.

 

Le passage de la Chambre Régionale des Comptes en 2017 a mis fin à cet état de fait.

 

N'avez-vous pas peur que les gens repartent de cette réunion avec un mal de tête ?

 

Afin de ne pas lasser les gens je garderai dans l'ombre une grande partie de l'aspect des finances communales et mon exposé sera soutenu par un diaporama qui illustrera mon propos.

 

Par contre je conseille aux personnes intéressées d'arriver avant 18 h afin de ne pas manquer le début de mon exposé qui commencera à l'heure afin de laisser suffisamment de temps pour le débat qui suivra...

 

 

Comprendre le budget de Luchon : entretien avec Claude Haffner
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !