Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Qui n’a pas quitté son pays est plein de préjugés"


Toulouse : figure des Gilets Jaunes et militante pour les droits des handicapés, Odile Maurin interdite de manifestation

Publié le 7 Décembre 2019, 18:33pm

Catégories : #GiletsJaunes, #OdileMaurin, #HandiSocial, #handicap, #justice, #interdit de manifestation, #toulouse, #Haute-Garonne, #polémique, #police, #fauteuil roulant

Toulouse : figure des Gilets Jaunes et militante pour les droits des handicapés, Odile Maurin interdite de manifestation

Vendredi, la militante toulousaine Odile Maurin, présidente de l'association Handi-Social et "égérie" locale des Gilets Jaunes a été condamnée par le tribunal correctionnel de Toulouse à deux mois de prison avec sursis et à l'interdiction de manifester pendant un an en Haute-Garonne. 

Elle était jugée pour des faits de "violences" sur des policiers lors d'une manifestation à Toulouse, le 30 mars dernier (lire ici).

Voici ci-après le communiqué d'Odile Maurin suite à sa condamnation :

(Photo : Facebook @OdileMaurin)

"J'ai tout simplement honte de mon pays et de sa justice instrumentalisée à des fins politiques. C'est une manière de m'intimider et d'envoyer un message à tous les militants. Je déplore vivement la non prise en compte des videos et autres preuves permettant d'établir mon innocence. Nous ferons donc appel.


Je m'interroge aussi sur les motifs du refus du juge de visionner la vidéo de 2 minutes qui prouve que c'est bien la police qui a manipulé mon fauteuil et m'a causé l'accident responsable de mes 5 fractures et de la chute d'un policier qui n'est donc ni un acte volontaire ni un acte de violence de ma part. De même, le juge n'a pas été capable d'expliquer comment j'aurai pu blessé aux 2 genoux un policier avec le cale-pied de mon fauteuil roulant électrique qui se situe à la hauteur des mollets d'un individu moyen. Et voici le résumé du jugement rédigé par un ami et qui montre à quel point il s'agit d'un jugement politique :


Verdict pour le procès d’Odile :

 

  • Relaxe pour entrave au canon à eau et outrage (requalifié en injures publiques donc prescrit).
  • Coupable de violence volontaire n’ayant pas entraîné d’ITT à l’encontre de 2 policiers. 2 mois de prison avec sursis. Elle pourra être incarcérée si nouveau délit dans les 5 ans à venir.
  • 1 an d’interdiction de manifester en Haute Garonne. Exécution provisoire donc non suspensif en cas d’appel.
  • Pour les 2 policiers partie civile : 400€ pour leur préjudice moral + 600€ au titre de l’article machin-truc.

 

Le procureur avait requis 120 jours amende de 10€ et 1 an d’interdiction de manifester en H-G. Un jugement, donc, particulièrement sévère.


On a tous chanté "On est là" après le verdict dans la salle d’audience. 


Odile va faire appel et compte manifester ce samedi.


Méditons cette phrase du Procureur "Il faut obéir à la Police, parce que sinon c’est l’Anarchie, l’Anarchie la plus totale !"?


Pour finir et en résumé, on ne me fera pas taire et à ma manière, je continuerai à manifester d'une manière ou d'une autre."

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents