Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


Dette de Luchon : la réponse du maire Louis Ferré à Claude Haffner

Publié par Louis Ferré sur 16 Janvier 2020, 11:56am

Catégories : #Luchon, #dette, #Louis Ferré, #maire, #Claude Haffner, #tribune libre, #droit de réponse, #comminges, #économie, #politique

Dette de Luchon : la réponse du maire Louis Ferré à Claude Haffner

Dans un article publié sur ce blog (ici), M. Haffner indique, avec la modération de langage qu’on lui connaît, que l’encours de dette réel de la Commune figurant sur les documents budgétaires de la Commune est faux, et il s’appuie, pour "démonstration", sur un écart prétendu sur des emprunts de 2016  et sur une non-concordance entre l’encours de dette du BP 2019 et le compte de gestion 2018 (trésorerie).

 Sur les emprunts de 2016

Pour justifier sa position, il indique que, sur l’encours de dette contracté en 2016, ont "disparus corps et bien dans la nature" 156 786€.

Après reprise des éléments, je vous indique ne pas comprendre comment M. Haffner arrive à ce chiffre et l’invite à nous transmettre plus d’explications.

Peut-être M. Haffner fait-il une confusion entre date de signature et encaissement des emprunts ?

Sans doute est-il nécessaire de lui préciser que certains emprunts contractés en 2016 étaient des prêts relais (court terme) qui ont été remboursés et qui n’apparaissent donc plus dans le BP 2019. De plus, je lui rappelle que les annexes budgétaires du budget et du compte administratif ne renseignent que les emprunts toujours en cours.

Il n’y a donc pas d’anomalie dans notre comptabilité sur ces emprunts.

Sur la non-concordance entre le BP 2019 et le compte de gestion 2018 (trésorerie)

L’encours de dette de la Commune est connu et maitrisé par la collectivité. Sur le compte 1641, une erreur malheureuse a effectivement été commise et un choix technique a dû être fait suite à la création de la régie des thermes afin de fiabilise l’encours de dette du budget prévisionnel plutôt que celui du CA mais cela ne porte pas atteinte à la sincérité de nos documents budgétaires.

Si la non-concordance pointée est certes réelle, elle est due aux comptes de la trésorerie (le compte de gestion) qui font apparaitre des dettes erronées puisqu’elles intègrent des emprunts anciens (liés aux ordures ménagères transférées de longue date au SIVOM) qui ne concernent donc plus la commune.  M. Haffner, aussi pointu qu’a été son analyse, a bien dû se rendre compte que ces comptes ne sont plus mouvementés depuis plusieurs années (plus de 6 ans). La situation (il ne s’agit que d’écritures comptables) sera régularisée avec la trésorerie prochainement.

Au final, s’il existe bien une erreur comptable sur l’encours de la dette, elle est seulement d’un montant d’environ 3000€, bien loin du montant très exagéré annoncé par M. Haffner.

Sur l’évolution de l’encours de dette de la Commune

Tenir compte que du stock de dette est une analyse financière réductrice.

Contrairement à ce que prétend M. Haffner, raisonner en stock de dette n’est pas pertinent car cela ne permet pas de tenir compte de l’évolution des ressources de la collectivité et de la soutenabilité de la dette.

De plus, la dette en soi n’est pas une mauvaise chose car le recours à l’emprunt est indispensable pour mener des projets d’investissement qui contribuent à l’amélioration du service public ou qui peuvent générer de nouvelles recettes ou réduire les dépenses. Le tout est que ce recours soit maîtrisé ce qui est le cas pour la ville de Luchon.

SOUS MES MANDATS L’ENDETTEMENT A BAISSÉ DE 36% !!!

L’analyse faite dans le bulletin municipale portait sur les 4 dernières années (2015, 2016, 2017 et 2018) car il s’agit de la durée reconnue par les spécialistes pour apprécier de l’évolution de la situation financière.

Si l’encours de dette a augmenté entre 2014 et 2018 (lié à l’impossibilité du recours à l’emprunt en 2014), il n’a de cesse de baisser depuis grâce à la politique budgétaire rigoureuse mise en œuvre.

Mieux, nous avons fortement réduit l’encours de la dette depuis notre arrivée à la mairie puisqu’il a baissé de 36% entre 2007 et 2018 !

Le compte administratif que nous voterons dans quelques semaines devrait encore confirmer cette baisse pour 2019.

Le taux d’endettement est un indicateur plus pertinent car il tient compte des ressources de la collectivité.

Le taux d’endettement moyen pour les communes comparables est de 79% en 2018 (sources DGFIP), donc la Commune de Luchon avec un taux d’endettement de 46,7 % (pour rappel, il était de 73% en 2007) est très, très  fortement en dessous de la moyenne.

Le taux d’endettement est faible et en plus la Commune dégage suffisamment de capacité d’autofinancement (CAF ou épargne brute) pour absorber l’intégralité de l’encours en moins de 5 ans (Les services de l’Etat et les établissements bancaires considèrent qu’au-dessus d’une CAPDES de 12 ans la situation financière est délicate). Notre Collectivité est donc dans une situation plus que confortable et c’est pour cela que les organismes bancaires ne font pas de difficultés à accompagner les projets de la commune.

Donc oui, n’en déplaise aux contempteurs, Luchon est bien une commune bien gérée et faiblement endettée.

 

Dette de Luchon : la réponse du maire Louis Ferré à Claude Haffner

Alors que faut-il penser des analyses budgétaires de M. Haffner ?

Pour le savoir, je vous laisse lire l’article de "La Dépêche du Midi", de février 2008, dans lequel le maire de Mirepoix, répond aux attaques portées par M. Claude Haffner contre les budgets élaborés par son adjoint aux finances : Haffner Claude !!!

 

https://www.ladepeche.fr/article/2008/02/29/438609-mirepoix-le-maire-reagit-aux-propos-de-claude-haffner.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !