Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


Municipales 2020 : entretien avec Robert Pigassou, ex-directeur des Thermes et président du comité de Soutien à Eric Azémar (Réussir Luchon Ensemble)

Publié par Paul Tian sur 7 Janvier 2020, 12:03pm

Catégories : #Municipales 2020, #Robert Pigassou, #Comité de Soutien, #Eric Azémar, #Réussir Luchon Ensemble, #interview, #Luchon, #Thermes, #politique

Municipales 2020 : entretien avec Robert Pigassou, ex-directeur des Thermes et président du comité de Soutien à Eric Azémar (Réussir Luchon Ensemble)

Robert Pigassou n'est surtout pas un inconnu à Luchon...Il a été directeur technique des Thermes de 1968 à 1997, directeur général adjoint jusqu'à 1999 et directeur général jusqu'au 31 décembre 2002.

De 2003 à 2011, il a occupé la fonction de directeur général de l'établissement thermal de Chaudes-Aigues et de Rennes-les-Bains, puis directeur technique des Thermes de Chatel-Guyon  et de Contrexeville...

Pour les prochaines élections municipales de mars 2020 il est président du Comté de soutien à Eric Azémar, tête de liste de "Réussir Luchon Ensemble". 

Robert Pigassou répond à mes questions.

Pourquoi avez-vous accepté de présider le comité de soutien à Eric Azémar, de la liste "Réussir Ensemble Luchon" ?

 

En tant que professionnel du thermalisme depuis plus de 40 ans, tant dans le public que le privé, je pense avoir une bonne perception des aspects du thermalisme actuel.

 

J’apporte toujours mon soutien technique à diverses stations thermales. Depuis mon départ de la direction des thermes de Luchon, j’ai constaté une dégradation des infrastructures thermales ce qui a entrainé une baisse importante et continue du nombre de curistes. Alors que dans le même temps les stations thermales françaises ont progressé de plus de 20 %.

 

Parallèlement, la ville de Luchon a suivi le même chemin : fermetures d’infrastructures importantes pour la ville : Casino, piscines, train, usine d’eau, parcs du casino et thermal sans entretien, Luchon-Superbagnères à la dérive et reprise par le département de la Haute-Garonne... tout ceci a eu pour conséquence, entre autres choses, une baisse de la population de Luchon : nous sommes passés de 2500 à 2350 habitants en 10 ans.

 

Pour en revenir au thermalisme, le mode d’exploitation actuel en régie municipale, n’est pas adapté au modèle Luchonnais. Il faut faire venir de nouvelles compétences et de nouveaux capitaux pour redynamiser nos thermes. C’est ce que préconise Eric Azémar et son équipe depuis plus de 5 ans.

 

C’est pour toutes ces raisons que j’ai décidé de soutenir leur effort et de leur apporter mes compétences et avis dans le domaine thermal en particulier.

 

Par ailleurs, je connais Eric Azémar depuis longtemps et je sais qu’il mettra toute son énergie dans le seul intérêt de Luchon et de ses habitants. Eric est un homme accessible à tous et dont j’apprécie les qualités humaines

 

Les Thermes de Luchon seront un enjeu crucial des prochaines élections municipales. Vous avez été directeur de l'établissement thermal pendant de nombreuses années, pensez-vous comme Eric Azémar que le maire de Luchon aurait dû attendre les résultats des prochaines élections pour engager une DSP avec un opérateur privé ?

 

Après 12 ans passés en tant que Président de l’établissement thermal de Luchon, et une volonté affichée dans son dernier programme électoral de garder les Thermes de Luchon dans le giron du service public, il est en effet surprenant que le maire de Luchon attende la dernière année de son deuxième mandat pour rechercher, dans la précipitation, un repreneur privé pour nos thermes.

 

Je rappelle que pendant tout ce temps (12 ans) rien n’a été fait pour enrayer la baisse de fréquentation de nos thermes, du moins à mon avis.

 

A deux mois des échéances électorales, il parait en effet plus normal d’attendre l’élection de la nouvelle équipe et surtout de laisser s’exprimer la démocratie locale sur ce sujet tant important pour Luchon. 

 

Si malgré tout, le maire devait signer un accord de concession, il nous appartiendra de tout mettre en œuvre pour le bien de Luchon.

 

Souhaitons que cette conversion de nos thermes se fasse dans la plus grande clarté et surtout qu’elle soit porteuse d’un dynamisme économique qui nous fait tant défaut.

 

 

Municipales 2020 : entretien avec Robert Pigassou, ex-directeur des Thermes et président du comité de Soutien à Eric Azémar (Réussir Luchon Ensemble)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !