Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"L'éternité c'est la mer mêlée au soleil" (Arthur Rimbaud)


Municipales 2020. Jean-Christophe Gimenez : "Pourquoi je rejoins 'Réussir Luchon Ensemble' avec Eric Azémar"

Publié par Paul Tian sur 1 Janvier 2020, 17:52pm

Catégories : #Municipales 2020, #Luchon, #Comminges, #Jean-Christophe Gimenez, #Eric Azémar, #Réussir Luchon Ensemble, #politique, #élection

Municipales 2020. Jean-Christophe Gimenez : "Pourquoi je rejoins 'Réussir Luchon Ensemble' avec Eric Azémar"

Jean-Christophe Gimenez, qui avait imaginé une candidature à la Coluche pour faire bouger les lignes luchonnaises (lire ici), sera présent sur la liste "Réussir Luchon Ensemble" d'Eric Azémar. Dans l'interview que je publie ci-après il explique, notamment, les raisons de sa décision.

Face à la prolifération des listes aux prochaines municipales de mars 2020 tu avais décidé de te lancer dans la bataille politique en proposant aux luchonnais ta candidature, façon Coluche. Alors, en ce premier jour de la nouvelle année, peux-tu dire à mes lecteurs si tu pars au combat municipal ?

 

Oui, après avoir réfléchi, j’ai décidé de me présenter, c’est le seul moyen d’influer sur ces élections. Je ne pouvais monter ma propre liste même si beaucoup m’y poussaient… Etant pris professionnellement, il n’était pas honnête d’être un maire à temps partiel, avec notre situation préoccupante, Luchon a besoin d’un maire à plein temps…

 

Difficile donc de réunir les bonnes volontés pour présenter une liste unique face au maire sortant ?

 

C’est pourtant ce pourquoi je me suis battu depuis plus d’un an, à un moment on y était presque, mais les égos et les partis en ont décidé autrement. Mon engagement vise à être acteur de cette élection afin de réunir les bonnes volontés… En restant en dehors, ma démarche de consensus n’avait plus de poids.

 

Quelles sont les raisons qui t'ont décidé à t'engager avec Éric Azémar et sa liste "Réussir Luchon Ensemble" ?

 

Après avoir fait le tour des forces en présence, le bon sens m’a poussé très récemment à m’impliquer avec "Réussir Luchon Ensemble", cette liste regroupe des compétences diverses et n’a qu’une seule ambition, c’est de relever la ville, ils travaillent sur les pistes à envisager, en consultation permanente avec la population.

 

Elle ne comporte aucun ancien élu, aucun ne se lancera dans une quelconque carrière politique, ils en ont fait l’engagement… Chacun a ses propres sensibilités mais les occulte, nous ne parlons que de Luchon.

 

Des élections municipales sont toujours politique... surtout à Luchon où l'on aime bien catégoriser les citoyens entre ceux de droite et ceux de gauche. Cette manière de "ficher" les gens entre droite et gauche est bien pratique quand on ne veut pas aborder les problèmes réels de notre ville. Eric Azémar est très souvent marqué à droite par ses opposants. Je te pose donc la question sans "filet" : tu es toi aussi de droite ?

 

Non je ne suis pas de droite, ni de gauche d’ailleurs... De nos jours, ces considérations sont obsolètes… Je hais la politique, je n’ai jamais eu aucune carte, je la hais d’autant plus que j’estime qu’elle est responsable de notre déclin…

 

J’ai une sensibilité sociale et altruiste, je suis pour une économie libérale mais maitrisée, la finance ne doit pas être reine et se substituer à l’état. Les petits patrons doivent s’en sortir, ils génèrent de l’activité locale. C'est le manque de chiffre d'affaire qui nous grève en ce moment pas nos frais même si Luchon est une des villes les plus taxées de Haute-Garonne.

 

Je trouve légitime de payer en fonction de nos revenus mais quand le chiffre d'affaire est trop bas, les charges incompressibles nous étranglent.

 

Quand j’ai rejoint cette équipe ciblée a droite, j’ai bien précisé mon engagement, il ne sera pas question de politique politicienne mais de travailler à redresser la ville et ne laisser personne en chemin.

 

Pour être sociale, solidaire et écologiste une ville doit pouvoir dégager les moyens d’agir et sans une reprise économique locale, rien ne se fera.

 

J’ai donc choisi l’équipe la plus motivé, qui a les compétences et les contacts pour atteindre ce but…

 

Pour conclure, je dirais, ce que je ne cesse de répéter depuis des années, mon parti c’est Luchon !

 

Peux-tu te présenter à mes lecteurs, même si la grande majorité d'entre eux te connaissent bien ?

 

J’ai 54 ans, je suis natif de Luchon ou ma famille maternelle est dans l’hôtellerie depuis le milieu du 19eme siècle ; du côté paternel je suis issu d’une famille de républicains espagnols originaires de Malaga, arrivés à Luchon en 1936 à la suite de la guerre civile...

 

Après l’école hôtelière, j’ai travaillé à Harrogate notre ville jumelle en Angleterre puis j’ai fait mon service militaire en Allemagne…

 

Ensuite, je suis revenu travailler dans l’entreprise familiale, l’Hotel de Paris en tant que chef de cuisine…

 

Après m’être marié et avoir eu un enfant, j’ai repris avec ma femme en 2001 le petit train luchonnais…

 

Enfin à la suite du départ en retraite de mon papa, j’ai repris l’hôtel de ma grand-mère en 2016 pour le transformer en ApartHôtel, sur le thème des trains…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !