Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"L'éternité c'est la mer mêlée au soleil" (Arthur Rimbaud)


Héliportage de neige à Luchon-Superbagnères : réaction du candidat Eric Azémar (Réussir Luchon Ensemble)

Publié par Paul Tian sur 18 Février 2020, 15:48pm

Catégories : #Pyrénées, #neige, #héliportage, #hélicoptère, #Luchon, #Superbagnères, #Eric Azémar, #Réussir Luchon Ensemble, #Municipales 2020, #polémique, #CD31, #climat, #développement durable, #parlement de la montagne, #agence des pyrénées

Héliportage de neige à Luchon-Superbagnères : réaction du candidat Eric Azémar (Réussir Luchon Ensemble)

Face à la polémique nationale après l'héliportage de neige, ce week-end, à Luchon-Superbagnères (lire ici), j'ai demandé aux quatre candidats à la mairie de Luchon, leur réaction.

Après Louis Ferré (ici), voici celle d'Eric Azémar, tête de la liste "Réussir Luchon Ensemble" :

 

Bien sûr dans un hiver particulièrement difficile tout doit être mis en œuvre pour pouvoir assurer les vacances de février. Je comprends parfaitement l’émoi causé par l’impact médiatique de cette opération mal gérée : la transition écologique est désormais une préoccupation majeure des français mais aussi des luchonnais et il est vrai qu’en l’espèce cet hélitreuillage fait tâche !

Mais ici, il s’agissait surtout de sauver une saison de ski bien mal engagée en période de vacances scolaires. Ce transport de neige était la seule solution technique pour apporter de la neige au secteur "Baby" et "Renard", le secteur des débutants.

Cette opération de la dernière chance a permis de conserver l’emploi de 30 moniteurs de ski et d’ouvrir le secteur des débutants qui a été "noir de monde" ce week end.

De mon point de vue, c’est donc une réussite technique.

Je regrette simplement que cette opération ait fait l’objet d’une couverture médiatique nationale, il aurait été plus sage d’éviter de s’en faire valoir devant les télévisions nationales.

C’est une opération médiatique pour le moins maladroite.

Cependant, ce n’est pas la première fois qu’une opération de ce type a lieu dans nos massifs : les Vosges et les Alpes l’ont déjà pratiquée sans que cela ne soulève cette vague d’indignation.

On peut d’ailleurs se demander, devant l’ampleur et la partialité du traitement de cette information, s’il n’y a pas derrière tout cela une forme involontaire de "Pyrénées bashing"...

C’est en tout cas un coup dur porté à nos Pyrénées et à leur économie touristique. Il met à mal des années de travail pour mettre en avant les Pyrénées comme destination d’hiver. Les médias nationaux ne peuvent pas ne pas en conscients !

Par ailleurs, je suis étonné du silence assourdissant de nos élus, au moins locaux, dans cette affaire !!!

Une Agence des Pyrénées, est en formation sous l’égide du Conseil Régional. Son objectif est de justement faire la promotion du massif pyrénéen… La structure intermédiaire, qui est ou sera présidée par un élu luchonnais est restée bien silencieuse à ce sujet...

Cet élu présentait d’ailleurs en décembre 2019 le "plan Montagne" défini par la Région et qui affirme que "le développement, l’aménagement et la prospérité de la montagne est réellement un enjeu régional".

Il serait donc intéressant de savoir comment les opérations de transport de neige s’insèrent dans ce plan Montagne, pour aujourd’hui comme pour demain, et également ce qu’en pense le "Parlement de la Montagne".

La neige de culture a également été attaquée à cette occasion, je rappelle que toutes nos stations pyrénéennes dépendent de la neige artificielle pour fonctionner de manière satisfaisante et qu’elle est vitale pour nous. Je rappelle aussi que la neige de culture ce n’est pas de l’eau de source mais surtout de l’eau de récupération, de l’air et de l’énergie électrique qui peut être d’origine "verte"…

Par ailleurs, pour anticiper les problèmes d’enneigement l’année prochaine, il est souhaitable que des réunions de concertation soient organisées avec les communes directement concernées.

 

(Photo © Jean Sansuc)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !