Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

Depuis que j'écris des conneries sur les réseaux sociaux, certaines personnes m'évitent, j'aurai dû commencer plus tôt. (Sandrine Fillassier)


Héliportage de neige à Luchon-Superbagnères : réaction du candidat Louis Ferré (Passionnément Luchon)

Publié par Paul Tian sur 18 Février 2020, 13:59pm

Catégories : #Pyrénées, #hélicoptère, #neige, #Luchon, #Superbagnères, #Louis Ferré, #Passionnément Luchon, #polémique, #Haute-Garonne Montagne, #climat, #environnement, #réchauffement climatique

Face à la polémique nationale après l'héliportage, ce week-end, de neige à Luchon-Superbagnères (lire ici), j'ai demandé aux quatre candidats à la mairie de Luchon, leur réaction.

Voici celle de Louis Ferré, maire sortant et tête de liste de "Passionnément Luchon" :

Héliportage de neige à Luchon-Superbagnères : réaction du candidat Louis Ferré (Passionnément Luchon)

Mon opinion sur ce sujet rejoint celle du Syndicat Haute-Garonne Montagne : la solution mise en place était la seul envisageable pour maintenir l'activité de la station.

 

Certes l’usage de l’hélicoptère n’est pas exemplaire, loin s'en faut, mais c'est un moyen de transport que l'on utilise souvent pour gérer des urgences. C'est bien à une urgence que devait répondre la station : sauver l’activité, sauver des entreprises locales et des centaines d’emplois (personnels de la station, moniteurs de ski, des personnels de magasins de sport et des restaurants, etc... ), c’est l’économie de la vallée qui était en jeux ! 

 

Il s’agissait aussi d’offrir à des enfants en vacances, parfois venus de loin, la découverte de la neige et du ski. Je trouve que l'ampleur qu'a pris la polémique est disproportionnée par rapport au nombre de rotations effectuées (sur des courtes distances qui plus est) et à l'impact environnemental réel de l'opération : on est clairement sur des réactions uniquement liées à la charge symbolique.

 

C'est d'autant plus regrettable que les investissements faits sur la station ces dernières années l'ont toujours été de façon à préserver l'environnement, la faune et la flore.
 

Je m'étonne aussi que nos ministres n'aient pas autre chose à faire que de s'alarmer pour, au final, aussi peu de chose.

 

Pour l'anecdote, je me souviens en 2010 avoir accueilli à l'aérodrome un Président de la République venant de Toulouse à la descente d'un… hélicoptère et je ne suis vraiment pas sûr que ces pratiques aient changé depuis.
 

Au-delà de ces polémiques, la question du réchauffement climatique est-elle bien réelle et nous impose de réfléchir à des modèles de développement innovant et durables des stations de montagne.

(Photo © Jean Sansuc)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents