Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


Municipales 2020 : cinq questions à Eric Azémar de "Réussir Luchon Ensemble"

Publié par Paul Tian sur 28 Février 2020, 11:55am

Catégories : #Municipales 2020, #Réussir Luchon Ensemble, #Eric Azémar, #programme, #vie nocturne, #politique, #interview, #luchon

Municipales 2020 : cinq questions à Eric Azémar de "Réussir Luchon Ensemble"

La liste "Unis pour Luchon" vient de dévoiler son programme "officiel". Quand le vôtre sera-t-il dans les foyers luchonnais ?

Nous avons déjà dévoilé notre programme dans son entier lors de notre réunion publique du 18 janvier dernier. Je note d’ailleurs avec satisfaction que certaines de nos idées sont reprises par la liste que vous citez. C’est un véritable motif de satisfaction pour nous de voir que nous inspirons... Nous sommes donc sur la bonne voie.

Notre programme est en train d’être détaillé sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours déjà, il continuera à l’être. Il est aussi disponible sur notre site : reussir-luchon-ensemble.fr

Il sera également disponible sur format papier à notre local (à partir de samedi 29 février). Il sera distribué dans toutes les boites aux lettres de Luchon à partir de lundi.

Pouvez-vous m'indiquer les grands axes de votre programme ?

Notre programme se découpe en deux grandes parties :

  • Bien vivre et bien-être à Luchon
  • Luchon, une ville de référence dans plusieurs domaines (dont le thermalisme).

Sans développer notre programme dans vos colonnes, la première partie de notre programme est inspirée des réponses au questionnaire que nous avons fait circuler auprès de la population et qui a recueilli un très large retour. Les priorités absolues de la population luchonnaise sont : l’offre médicale, la propreté et l’entretien des rues et des espaces publics, la piscine, le thermalisme, l’animation de la ville…

J’invite vos lecteurs à venir chercher notre programme dans notre local de la rue Germés, s’ils ne le trouvent pas dans leur boite aux lettres. Ce sera l’occasion d’en discuter avec eux.

 

Dans son entretien publié sur mon blog, Jean-Paul Ladrix vous lance une "pique". Vous êtes donc associé à l'ancien maire de Luchon et on vous reproche aussi ce "fameux" rendez-vous chez le maire actuel. Que répondez-vous à ces attaques ?

Ce que dit Monsieur Ladrix est insignifiant et ne mérite pas qu’on y porte de l’attention. Il faut élever le débat, la démocratie luchonnaise mérite autre chose que le caniveau.

Comment ne pas remarquer et regretter que ces petites phrases proviennent d’une liste qui porte le mot "unis" dans son titre ?

J'ai demandé à l'un de mes fidèles lecteurs de vous poser une question. La voilà : comment redynamiser la vie nocturne à Luchon ? Avez-vous une solution miracle ?

Non, il n’y a pas de solution miracle mais une réflexion commune sur les besoins de tous : le besoin de se divertir et le besoin de trouver du repos si on le souhaite.

La question est vitale car elle entre dans la définition de l’attractivité perdue de notre ville. Et cette question est difficile mais il y a des solutions. Nous en avons parlé justement avant hier soir avec un groupe de jeunes qui tous nous ont dit leur profond ennui à Luchon en ce qui concerne la vie nocturne. Nous avons des pistes.

Vous n'êtes plus dans la vie active professionnelle depuis plusieurs années. C'est même un "reproche" que l'on entend chez vos adversaires. Que leur répondez-vous ?

Je comprends tout à fait que l’on veuille savoir qui je suis. Le directeur général de la société de réassurance dans laquelle j’ai commencé ma carrière m’a dit un jour, avant de me donner la responsabilité d’un vaste marché géographique : "on ne confie pas la clé de la maison à un inconnu". J’ai retenu cette phrase.

Après plus de vingt ans d’une carrière professionnelle très prenante, j’ai fait un choix de vie. Je n’ai plus d’activité salariée. J’ai eu la chance de pouvoir faire ce choix et je conçois que ce n’est pas commun.

Après mure réflexion, j’ai décidé de me recentrer sur mes racines et de vivre à un rythme moins effréné. Je suis donc installé à Luchon depuis bientôt dix ans et investi dans la vie associative locale.

Le déclin de notre ville m’a rattrapé malgré moi, et tout mon temps libre a été consacré sur les 5 dernières années à construire une étude, une équipe et un programme pour redresser Luchon. Les électeurs ont eu la preuve que j’ai été à 100% disponible… il savent donc que je serai un maire disponible à 100% car je suis le seul candidat tête de liste à ne pas avoir d’obligation professionnelle soit à Luchon, soit à Toulouse, soit plus loin encore en Occitanie…

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !