Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


Luchon-Superbagnères/Le Mourtis : préavis de grève du personnel à compter du 15 février

Publié le 6 Février 2020, 10:15am

Catégories : #Pyrénées, #Luchon, #Superbagnères, #Le Mourtis, #Bourg d'Oueil, #Haute-Garonne Montagne, #CGT, #social, #grève, #CD31, #Georges Méric, #Alain Castel, #CCPHG, #Actualité

Luchon-Superbagnères/Le Mourtis : préavis de grève du personnel à compter du 15 février

Mercredi, un rassemblement a eu lieu à Luchon à l'appel de la CGT pour protester contre la "régression sociale dans le Comminges", alors que le président du Conseil départemental, Georges Méric, était présent à Luchon, dans le cadre de l'ouverture de la 22ème édition du Festival des Créations Télévisuelles (lire ici).

Une contestation qui touche le personnel des stations de ski de la Haute-Garonne (Le Mourtis, Luchon-Superbagnères et Bourg d'Oueil) gérées depuis 2018 par le syndicat mixte "Haute-Garonne Montagne", avec le dépôt  par la CGT d'un préavis de grève illimitée à compter du 15 février prochain.

Un préavis qui fait suite aux différentes revendications, dans le cadre de la journée d’action interprofessionnelle du 5 décembre, précise la CGT.

 

 

Revendications locales :

1- Maintien des accords suivants :

  • L’accord d’entreprise conclu le 17/03/1999 par le Syndicat Intercommunal de Gestion et d’Aménagement de Superbagnères
  • L’accord d’entreprise et de modulation du temps de travail conclu le 28/03/2012 par la société Altiservice.
  • Le protocole d’accord de la Négociation Annuelle Obligatoire 2010 conclu le 24 février 2011 par la société Altiservice.
  • L’accord d’entreprise sur la journée de solidarité conclu le 31 mars 2005 par la société Altiservice.

2- Maintien des acquis sociaux et des primes étendu à tous les salariés avec effet rétroactif, depuis la création de la régie, et applicable aux nouveaux contrats.

3- Même traitement des salaires pour tous les salariés de la Régie des 3 Stations de la Haute Garonne. 

 

Revendications nationales

  • Une réforme des retraites garantissant le départ à 60 ans avec une pension d’au moins 75% du revenu net d’activité (pour une carrière complète) sans que celle-ci puisse être inférieure au SMIC
  • La reconnaissance de la pénibilité de nos métiers pour un départ anticipé à la retraite
  • L’abandon de la dernière réforme concernant les droits et les allocations chômage
  • La préservation de notre branche et de ce fait notre C.C.N 2

(Photo illustration © B.C.)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !