Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


Confinement : les randonnées dans les Pyrénées interdites

Publié le 18 Mars 2020, 13:38pm

Catégories : #Pyrénées, #coronavirus, #Covid-19, #PGHM, #gendarmerie, #Hautes-Pyrénées, #Luchon, #Secours en montagne, #confinement, #randonnée, #interdiction

Confinement : les randonnées dans les Pyrénées interdites

Depuis mardi midi, la France est confinée pour tenter d’endiguer la propagation de l’épidémie du coronavirus. Les déplacements sont autorisés sous certaines conditions avec attestation d’honneur à l’appui (lire ici).

 

Si les sorties pour faire de l’exercice physique à titre individuel sont autorisées, il ne faut pas imaginer pouvoir effectuer des randonnées dans nos montagnes. Car il est bien précisé qu’il ne faut pas s’éloigner de son domicile…

 

Les gendarmes secouristes de montagne rappellent donc que les randonnées ne sont plus autorisées sous peines d’amendes. Des amendes qui viennent de passer de 38 à 135 euros (lire ici) ce mercredi.

 

Après l’alerte et les conseils de prudence du PGHM de Luchon (lire ici), c’est au tour de la gendarmerie des Hautes-Pyrénées de rappeler l’interdiction des randonnées en montagne sur sa page Facebook :

 

"Certains peuvent être tentés de faire un tour prochainement en montagne. Cela n'est plus autorisé à ce stade : seuls les entraînements sportifs à proximité immédiate de chez soi le sont !

De plus, la situation présente et surtout à venir est telle que chaque ressource, chaque minute qui sera consacrée par les équipes médicales à un secours en montagne pourrait mettre à mal la prise en charge de l'épidémie COVID-19 en cours, et in fine, très probablement au détriment d'un autre patient. En d'autres termes, à partir de maintenant, chaque secours est potentiellement un secours de trop pour les services hospitaliers.

Les secouristes du peloton de gendarmerie de haute-montagne des Hautes-Pyrénées à Pierrefitte-Nestalas relaient le message de leurs collègues médecins urgentistes du secours en montagne qui sollicitent expressément la responsabilité de chacun.

Nous appelons à la prise de conscience des pratiquants de la montagne et leur recommandons de suspendre leurs activités le temps de la crise.

Les Gendarmes du PGHM des Hautes-Pyrénées ont d'ailleurs commencé dès hier à arpenter les parkings et départs de courses en montagne puis à prendre contact avec les professionnels de la montagne pour sensibiliser nos concitoyens. Dès aujourd'hui, ils pourront verbaliser sur la base d'une contravention de 4° classe (135 € et 375€ majorés).

Merci de votre compréhension. La santé est un bien précieux qu'il faut tous s'attacher à préserver !"

(Photo illustration © Jean Sansuc)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !