Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


Coronavirus en Haute-Garonne : la pêche n'est pas un motif de dérogation au confinement

Publié le 23 Mars 2020, 11:07am

Catégories : #Covid-19, #coronavirus, #confinement, #pêche, #loisir, #Haute-Garonne, #FNFF, #claude roustan, #Luchon, #truite, #alevinage, #Actualité

Coronavirus en Haute-Garonne : la pêche n'est pas un motif de dérogation au confinement

La lutte contre le Covid-19 et le confinement de la France, depuis mardi midi, implique donc un abandon temporaire de la pratique de loisir. C'est ce que rappelle la Fédération départementale de la pêche de la Haute-Garonne, et le président de la Fédération Nationale pour la Pêche en France (FNPF).

 

 

Consignes de la Fédération départementale de pêche de la Haute-Garonne :

  • En accord avec les directives gouvernementales liées à la pandémie de Coronavirus, les locaux de la Fédération de pêche 31 sont fermés jusqu’à nouvel ordre gouvernemental.
  • Tous les alevinages (truite fario et arc-en-ciel) sont annulés, nous vous tiendrons informés en temps utile de la reprise des lâchers.
  •  Conformément aux directives gouvernementales nous invitons les pêcheurs à rester chez eux et à ne pas se rendre au bord de l'eau pour pratiquer leur loisir. La pêche n'est pas une nécessité.

Coronavirus - Covid-19 et pêche de loisir 

"Vous êtes nombreux à nous interroger sur la possibilité de continuer à exercer votre activité de pêche de loisir pendant cette période de confinement de notre pays lié au Coronavirus.

 

La Fédération nationale pour la pêche en France et ses Fédérations affiliées n’ont pas la compétence d’interdire ou d’autoriser la pêche en pareilles circonstances.

 

Seuls les pouvoirs publics compétents le peuvent.

 

Dans le cadre de la pandémie en cours, par décret du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements, le Gouvernement a sérieusement réduit et encadré la liberté de se déplacer, le tout avec une verbalisation possible pour les contrevenants.

 

Ce décret prévoit en son article premier, 5° que seuls les déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l'activité physique individuelle des personnes... sont autorisés.

 

Par conséquent, l'activité de pêche doit être suspendue dès lors qu’elle ne rentre pas dans ce cadre.

 

Cette mesure est, en l’état, applicable jusqu’au 31 mars.

 

Nous vous remercions de bien vouloir respecter scrupuleusement ces consignes de santé publique, de prendre soin de vous et des autres."

 

Le président de la FNPF Claude Roustan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !