Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

Depuis que j'écris des conneries sur les réseaux sociaux, certaines personnes m'évitent, j'aurai dû commencer plus tôt. (Sandrine Fillassier)


Du côté de chez Jachri : "Une machine comme moi" de Ian McEwan

Publié par Jachri France sur 4 Mars 2020, 13:33pm

Catégories : #littérature, #culture, #livre, #roman, #une machine comme moi, #Ian McEwan, #jachri, #chronique littéraire

Du côté de chez Jachri : "Une machine comme moi" de Ian McEwan

J’aime tous les livres de Ian McEwan mais "Une machine comme moi" m’a totalement passionnée et subjuguée. L’auteur aime aborder les questions de nos sociétés modernes et il suscite toujours beaucoup de réflexions mais ce roman est tellement dense qu’une chronique ne pourra pas les résumer. Il situe son récit dans les années 1980 mais il brouille les évènements historiques, par exemple en faisant de la guerre des Malouines une défaite pour les Anglais.

 

Le personnage central, Charlie, met tout l’argent hérité de sa mère pour acheter Adam, un androïde se rapprochant au plus près par son apparence d’un humain et doté d’une intelligence sans limite. A l’achat, il faut encore le programmer dans ses goûts et inclinations pour en définir sa personnalité. Charlie demande à sa compagne Miranda d’en décider seule la moitié pour ne pas avoir une copie en miroir de lui-même, comme chaque parent donne à son enfant une part de lui.

 

Cet étrange ménage à trois vit seul dans une petite maison à étage, dont ils vont réunir les deux niveaux, et se partage les tâches, même celle de gagner de l’argent où Adam dépasse vite Charlie.

 

Mais Miranda cache un secret qu’Adam connaît et que Charlie va découvrir parce que le robot affirme qu’elle est une « criminelle » et en même temps, l’homme et l’androïde vont devenir rivaux parce ce dernier est aussi amoureux de la jeune femme. Et un petit Mark de cinq ans va venir se greffer sur ce récit, lui que Charlie a défendu dans un parc alors que sa mère le frappait.

 

Le roman va vite devenir haletant autour de ces personnages, d’autant que le robot devient de plus en plus autonome et donc difficile à gérer.

 

Bien sûr, l’auteur en profite pour poser des questions économiques, sociales et philosophiques sur la place des progrès dans nos vies modernes mais également sur l’âme humaine, ses sentiments, émotions, petits arrangements avec la réalité et la "vérité", le poids de la conscience etc. Le robot peut-il surpasser l’homme et in fine le remplacer puisque l’homme ne peut atteindre la perfection ? Comment est-ce possible puisque "nous ne nous comprenons pas nous-mêmes"...

 

En même temps, il situe son récit dans une époque politique agitée d’émeutes, de revendications dans tous les sens, de réchauffement climatique, tout est dans le TROP, mais aussi dans des questions sociétales actuelles, tel le viol, avec trois pages où tout est dit, et avec quel maestria !

Vraiment, il y a tant à dire sur ce roman

Du côté de chez Jachri : "Une machine comme moi" de Ian McEwan
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents