Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"L'éternité c'est la mer mêlée au soleil" (Arthur Rimbaud)


Pyrénées. Mort de l'ours Cachou : victime d'un empoisonnement ?

Publié le 11 Avril 2020, 08:26am

Catégories : #ours, #Pyrénées, #ours cachou, #cachou, #mort, #Val d'Aran, #Les, #répulsif, #fongicide, #FIEP, #Pays de l'Ours, #ADET, #autopsie, #ours des pyrénées, #polémique, #environnement

(Photo © Conselh Generau d'Aran)

(Photo © Conselh Generau d'Aran)

L'ours Cachou a été retrouvé mort, jeudi, au-dessus de Les, dans le Val d'Aran (lire ici). Sa dépouille a été transférée à l'Université autonome de Barcelone pour être autopsiée par le service d'écopathologie de la faune sauvage.

Cachou était âgé de 6 ans. Il était le fils de Balou, mort foudroyé, et de Plume, fille de Caramelle et Pyros.

Les associations qui militent pour la réintroduction des ours dans les Pyrénées se posent la question sur les causes de la mort de Cachou.

Ainsi sur Twitter, le FIEP (Fonds d'Intervention Eco-Pastoral) Groupe Ours Pyrénées rappelle que selon le quotidien "La Vanguardia" "Cachou aurait servi de 'cobaye' à l'automne dernier pour tester, sur une charogne, un répulsif (un fongicide) contre la consommation de viande par les prédateurs. Il provoquerait des vomissements..."

Le FIEP poursuit : 

"Beaucoup de questions se posent sur la nature exacte du produit utilisé, sa formule, sa toxicité directe sur les espèces animales qui consomment ces carcasses, les ours mais aussi les charognards. Quel impact sur les organismes de la chaîne alimentaire ? Ce produit a-t-il eu un impact sur la santé de Cachou ?"

Et le FIEP de se poser la question :

"L’homme n’a-t-il pas encore suffisamment impacté la nature avec la chimie ?"

 

De son côté, l'Association Pays de l'Ours-Adet estime qu'il "semble que le pauvre Cachou ait servi de cobaye deux fois : la première, en étant capturé pour lui mettre un collier émetteur l'année dernière et la deuxième, dès l'automne pour tester un répulsif à base de fongicide qui fait vomir. Y-a-t-il un lien entre une absorption de ce répulsif et sa mort ? Nous pouvons nous poser la question..." (Source : Sud Ouest)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !