Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

La laïcité signifie que dans la société nous sommes définis par notre citoyenneté, et en aucun cas par notre religion (Abd Al Malik)


Airbus : suppression de 3.378 postes à Toulouse, réaction de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie

Publié le 2 Juillet 2020, 18:11pm

Catégories : #airbus, #restructuration, #plan social, #économie, #Toulouse, #CaroleDelga, #Région Occitanie, #social

Airbus : suppression de 3.378 postes à Toulouse, réaction de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie

Après l'annonce, ce jeudi, par la direction d'Airbus de la suppression sur le site toulousain de 3.378 postes (lire ici), réaction de Carole Delga, présidente de la région Occitanie (communiqué de presse) :

En réaction à l'annonce de plus de 3.500 suppressions de postes à Toulouse par Airbus, la présidente de la Région Occitanie Carole Delga, a déclaré :

"Ce plan social et les chiffres présentés ce matin par la direction sont considérables. J'imagine l'inquiétude des salariés et de leurs familles qu'ils soient en CDI, en fin de CDD ou en intérim. Les négociations commencent maintenant. J'y serai particulièrement attentive et resterai mobilisée pour faire remonter à Guillaume Faury, avec lequel j'échange régulièrement, mes préoccupations et mes propositions pour accompagner Airbus et protéger ses salariés. On doit pouvoir faire baisser considérablement ce chiffre".

Et d'ajouter : "Les salariés et leurs compétences sont la principale richesse du secteur aéronautique. Il faut donc tout mettre en œuvre pour la préserver. La première solution, c'est permettre à chacune et à chacun de se former, faciliter l'utilisation de tous les droits à formation et à l' accompagnement existants. C'est aussi mobiliser une partie des salariés dans la recherche et l'innovation pour l'avion vert. S'ils doivent avoir lieu, les licenciements secs ne peuvent être qu'en dernier recours. Aussi, avant d'en arriver là, nous devons faire bloc collectivement et travailler avec les organisations syndicales, avec la direction d'Airbus, avec l'État. La Région y prendra toute sa part. Un dialogue social constructif doit s'engager le plus rapidement possible, sur de vraies bases solides de confiance et d'efficacité pour limiter au maximum les licenciements. Nous sommes lucides, les prochains mois seront durs mais c'est en étant conscients de nos difficultés que nous saurons mieux les surmonter. Au-delà de ces dernières annonces du Groupe Airbus, c'est surtout l'ensemble de la filière et toute la chaîne de sous-traitance, ses salariés et leurs compétences qu'il faut accompagner. Nous nous y emploierons avec la plan de soutien à la filière aéronautique et spatial que nous présentons demain".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents