Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

Le bonheur c'est lorsque vos actes sont en accord avec vos paroles" (Indira Gandhi)


Du côté de chez Jachri : "Requiem pour une Apache" de Gilles Marchand

Publié par Jachri France sur 29 Août 2020, 13:40pm

Catégories : #littérature, #roman, #culture, #Gilles Marchand, #Jachri, #chronique littéraire, #les invisibles

Du côté de chez Jachri : "Requiem pour une Apache" de Gilles Marchand

Gilles Marchand, de livres en livres, écrit sur cette façon d’étiqueter les êtres quand ils ont des différences, pas seulement des handicaps physiques ou mentaux, mais les couleurs de peau, de cheveux, les trucs "de travers"… selon des codes inconnus, des images d’Epinal etc et font les grands solitaires, les exclus, les bras cassés, les "estropiés sociaux", voire les paranoïaques.

"L’Apache", c’est Jolene, la taiseuse, la mal fichue par excellence, mais c’est un surnom, son "vrai" prénom, on ne le connaitra pas parce que, justement, elle se fait virer de son poste de caissière parce qu’elle refuse de porter le badge qui le mentionne, sans que son nom soit mentionné. Et ce surnom lui est donné quand elle commence à fréquenter cet hôtel pas comme les autres… Tenu par Jésus, les "clients" en sont justement les laissés-pour-compte et ils payent leur écot selon leur moyen. 

L’auteur nous offre des portraits innombrables, succulents, émouvants, de ces marginaux qui se sont créé une famille dans cet endroit. Bientôt ils seront rejoints par d’autres exclus,  les mal considérés, mal traités par une société moderne, le plus souvent exerçant ces métiers de l’ombre qui ont montré leur importance pendant le confinement. L’auteur leur donne la parole, alors qu’ils n’ont pas les mots. Et ils ont beaucoup à dire !

C’est un conte social, drôle et émouvant, avec une écriture virevoltante, mais j’avoue que ce thème des "invisibles" qu’on retrouve dans beaucoup de livres et de films me lasse un peu, il fait partie de notre quotidien, j’attends plutôt de la littérature qu’elle me surprenne, m’emmène ailleurs. 

Ceci dit, c’est un délicieux moment qu’on passe avec tous ces personnages attachants.

Du côté de chez Jachri : "Requiem pour une Apache" de Gilles Marchand
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !