Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Qui n’a pas quitté son pays est plein de préjugés"


Confinement, saison 2 : dans l'Yonne, un maire prend un arrêté autorisant les commerces à rester ouverts

Publié par Paul Tian sur 30 Octobre 2020, 15:08pm

Catégories : #confinement, #commerce, #emploi, #grande surface, #maire, #migennes, #bourgogne, #yonne, #François Boucher, #Comminges, #Luchon, #asphyxie, #poolémique, #café, #librairie

Confinement, saison 2 : dans l'Yonne, un maire prend un arrêté autorisant les commerces à rester ouverts

Depuis ce vendredi 30 octobre, les commerces non-essentiels sont fermés en France en raison du nouveau confinement du pays décrété par le président de la République Emmanuel Macron, mercredi soir.

Si les "petits" commerces essentiels à la vie des centres bourgs sont fermés, les grandes surfaces, souvent installées en périphérie des villes, sont bien ouvertes...

Autant dire qu'un vent de fronde s'élève dans les quatre coins de l'hexagone pour contester cette aberration économique.

Ainsi les libraires ont été obligés de fermer boutiques alors qu'on peut continuer à acheter des livres dans les grandes surfaces (Intermarché, Leclerc, Carrefour, Super U...) et même dans les FNAC !

Un comble, non !

Et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres...

C'est dans ce contexte que le maire de Migennes, dans l'Yonne, a pris un arrêté qui est est entrain de faire le buzz dans les médias et les réseaux sociaux !

L'élu de cette commune de 7.000 habitants autorise donc les commerces non-alimentaires du centre-ville à rester ouverts à compter de ce vendredi !

Explications du maire (LR) François Boucher sur "France 3 Bourgogne Franche-Comté" :

"J'ai souhaité faire un arrêté qui permet de demander l'équité de traitement entre les surfaces extérieures à la ville qui vendent l'ensemble de ce qui se vend en centre-ville... J'ai fais un arrêté pour que les commerçants ne soient pas hors-la-loi ". 

Bien entendu, son arrêté va être probablement "cassé" par le préfet de l'Yonne dans les prochaines heures. Mais en attendant ,cet élu a eu au moins le cran de se montrer solidaire avec ses commerçants qui, comme partout en France, sont au bord de l'agonie et se trouvent face à une concurrence déloyale des grandes surfaces.

 

Et si les maires du Comminges (notamment) suivaient son exemple ? 

Allez, chiche ?

Ainsi, une fois de plus, les commerçants ont été désignés comme les boucs émissaires d'une crise qui échappe au contrôle des pouvoirs publics.

Legor Gran, écrivain

Confinement, saison 2 : dans l'Yonne, un maire prend un arrêté autorisant les commerces à rester ouverts

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents