Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Qui n’a pas quitté son pays est plein de préjugés"


Confinement, Saison 2 : à Luchon, une commerçante se met "à poil"

Publié par Paul Tian sur 13 Novembre 2020, 10:26am

Catégories : #confinement, #Saison2, #commerçants, #artisans, #à poil, #commerces non essentiels, #Luchon, #VirginieGros, #FrenchDDays, #Facebook, #Covid-19, #économie, #protestation, #santé, #HauteGaronne, #Occitanie

(Photo : Facebook @French D day Home&Event/VirginieGros)

(Photo : Facebook @French D day Home&Event/VirginieGros)

Pour dénoncer "l'injustice" que subisse les commerces dits "non-essentiels" avec ce deuxième confinement Virginie Gros de la boutique "French D Days" de l'allée d'Etigny à Luchon a décidé de se ‘"mettre à poil" sur le réseau social "Facebook".

Virginie explique sur sa page Facebook les raisons de sa décision :

"A force de sacrifier l’essentiel à l’urgence, on finit par oublier l’urgence de l’essentiel.

Quitte à être mise à poil par la covid-19, je préfère le faire moi-même !

Je rejoins le mouvement Photographes/Artisans/Commerçants de France lancé par @studioarnography

La covid-19 ne tuera pas nos entreprises et le gouvernement non plus !

Nous devons nous faire entendre nous les entreprises non-essentielles.

Je vous invite bien évidemment à rejoindre le mouvement

Je suis commerçante et je ne suis pas seule..."

 

Artisans et commerçants posant dans le plus simple appareil : un mouvement national !

Poser dans le plus simple appareil et  publier les clichés sur les réseaux sociaux, c'est la démarche d'un mouvement national pour mettre en lumière le manque d'aides proposées par le gouvernement aux petits commerces pendant ce deuxième confinement.

L'initiative est partie du studio de photographie "Arnography" sur le réseau Instagram. 

Un mouvement qui a pour but de soutenir les artisans/commerçants nommés par le gouvernement et les médias sous le terme "non essentiels", afin de dénoncer, sur le ton de l'humour, contre la fermeture de leurs entreprises, alors que d’autres entreprises et secteurs importants, également non essentiels, restent ouverts au public. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents