Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Qui n’a pas quitté son pays est plein de préjugés"


Eric Azémar : "j'ai bon espoir pour que Luchon ait prochainement une offre médicale accrue"

Publié par Paul Tian sur 10 Novembre 2020, 12:05pm

Catégories : #Luchon, #Eric Azémar, #santé, #maison de santé, #mairie, #HauteGaronne, #ComCom, #Marie-Cécile Naud, #désert médical, #Comminges

(Photo © Paul Tian)

(Photo © Paul Tian)

En mettant fin à l'association "Pais Bagnères de Luchon Santé", dans un entretien qu'elle vient de m'accorder (lire ici) sa présidente Marie-Cécile Naud, met d'une certaine façon en cause la municipalité. Comment réagissez-vous ?

Nous sommes pleinement conscients, comme l'ensemble de la population luchonnaise, du grave problème de la désertification médicale à Luchon. C'est la préoccupation première des luchonnais telle qu'elle a été exprimée lors de la récente campagne municipale.

Sans faire du bruit ou de l'agitation médiatique, les acteurs luchonnais qui travaillent efficacement à ce problème sont nombreux et motivés. Et j'ai bon espoir pour une avancée cruciale sur ce sujet dans les prochains mois.

Je rappelle que la collectivité qui a la compétence dans le domaine de la création d'une maison de santé est la Communauté de Communes et non la commune.

Pour qu'une telle maison de santé (avec des professionnels installés à l'intérieur de celle-ci) voie le jour, il faut en premier lieu que les professionnels de santé du Pays de Luchon définissent un projet précis qui sera ensuite soumis à l'approbation de l'Agence Régionale de Santé (ARS). C'est cette étape qui est en train d'être menée.

Une fois que l'ARS a donné son accord au projet qui lui est proposé, alors le projet peut recevoir les subventions nécessaires à sa réalisation.

Sans subventions (Etat, Région, Département) la Communauté de Commune, qui n'a pas des finances infinies, ne pourra pas réaliser le projet.

Le problème est donc bien identifié et cerné et le processus pour le résoudre est en bonne marche ...

Marie-Cécile Naud explique que "la Santé, n°1 des listes électorales ne semble plus au goût du jour ou alors dans un certain futur..." Que répondez-vous à cette affirmation ?

Je répète que sans faire de bruit , nous avançons sur le sujet. Comme je le dis plus haut, le problème a été identifié par les luchonnais comme l'une des priorités absolues. Il est trop tôt pour faire des révélations fracassantes mais j'ai bon espoir pour que Luchon ait prochainement une offre médicale accrue...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents