Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


"Génération Identitaire" au col du Portillon : l'Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité, les génocides et les crimes de guerre saisi par le procureur de Saint-Gaudens

Publié par Paul Tian sur 15 Février 2021, 13:47pm

Catégories : #extreme-droite, #generation identitaire, #politique, #Luchon, #Pyrénées, #Portillon, #espagne, #migrant, #xénophobie, #racisme, #gendarme, #justice, #OCLCH, #EricAzemar, #CaroleDelga, #GeorgesMeric, #JoelAviragnet

 "Génération Identitaire" au col du Portillon : l'Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité, les génocides et les crimes de guerre saisi par le procureur de Saint-Gaudens

Le 19 janvier dernier, une trentaine de militants du groupuscule d’extrême-droite "Génération Identitaire" s’étaient rendus au col du Portillon, à la frontière entre la France et l’Espagne, avec des voitures sérigraphiées "Defend Europe" et un drone pour une opération anti-migrants (lire ici).

Une enquête préliminaire pour « provocation publique à la haine raciale » avait été ouverte par le procureur de la République du TGI de Saint-Gaudens, Christophe Amunzateguy, à la suite de cette opération très médiatisée.

On apprend ce lundi que la division de lutte contre les crimes de haine de l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité, les génocides et les crimes de guerre (OCLCH) a été saisie par le procureur de la république de Saint-Gaudens, dans le cadre de cette enquête préliminaire.
l’OCLCH travaillera en collaboration avec la brigade de recherches de la gendarmerie de Saint-Gaudens.

La saisine de cet office va permettre de procéder à des auditions sur l'ensemble du territoire et de réaliser des "analyses plus poussées"

Des vidéos avaient été diffusées, notamment sur le site Youtube, avec des personnes ayant participé à cette manifestation "en faisant des commentaires qui, à mon sens, entraient dans les qualifications pouvant être retenues notamment provocation à la haine, notamment en ligne", a insisté le procureur.

Pour rappel, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, a annoncé samedi dernier sur Twitter qu’il avait engagé la procédure de dissolution du groupe d'extrême droite Génération identitaire.

Après l'opération du groupuscule d'extrême-droite de mi-janvier,  le président du conseil départemental de la Haute-Garonne, Georges Méric, la présidente de la région Occitanie, Carole Delga, le député de Haute-Garonne, Joël Aviragnet et le maire de Luchon, Éric Azemar, avaient demandé à l'Etat, dans un communiqué, "de réagir fermement" tout en appelant à "la dissolution" de Génération Identitaire.

 

 "Génération Identitaire" au col du Portillon : l'Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité, les génocides et les crimes de guerre saisi par le procureur de Saint-Gaudens
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !