Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Un politicien ne peut pas faire carrière sans mémoire, car il doit se souvenir de toutes les promesses qu'il lui faut oublier" (Frédéric Dard)


Enquête de Mediapart : des néonazis au sein de l’armée française, dont un sous-officier du 3e RPIMa de Carcassonne

Publié le 18 Mars 2021, 13:45pm

Catégories : #Occitanie, #néonazi, #extrême-droite, #armée française, #carcassonne, #3e RPIMa, #République Française, #croix gammées, #SS, #Mali, #Barkhane

Enquête de Mediapart : des néonazis au sein de l’armée française, dont un sous-officier du 3e RPIMa de Carcassonne

Une enquête de "Mediapart", publiée mardi 16 mars, révèle que plusieurs militaires français (une cinquantaine) ont mis en ligne sur les réseaux sociaux des photos d'eux dans lesquelles ils affichent publiquement leur idéologie néo-nazie :

 

  • Messages prônant la Waffen-SS, photos devant des drapeaux français barrés avec des croix gammées, vidéos d’enfants qui réalisent le salut hitlérien…

 

Parmi eux, un sous-officier du 3e RPIMa de Carcassonne. Un sergent engagé au Mali dans le cadre de l'opération Barkhane qui, selon Mediapart, arbore le symbole C3G tatoué sur le triceps.

Mediapart explique la signification de ce symbole appartenant à un groupe "qui rassemble le gratin de l'extrême-droite militante lyonnaise et dont le nom officiel 'Cigale 3 gammée' est un jeu de mots permettant à ses membres de répéter à loisir 'Seig heil croix gammée'".

Pour rappel, le Code de la défense précise qu’un contrat doit être résilié si le comportement d’un militaire est "devenu incompatible avec l’exercice de ses fonctions eu égard à la menace grave qu’il fait peser sur la sécurité publique".

Le ministère de la Défense a réagi en assurant qu'"aucune idéologie contraire aux valeurs de la République n’est tolérée".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents