Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

Depuis que j'écris des conneries sur les réseaux sociaux, certaines personnes m'évitent, j'aurai dû commencer plus tôt. (Sandrine Fillassier)


Pyrénées : déclenchement du protocole "ours à problème" après deux attaques

Publié par Paul Tian sur 29 Avril 2021, 10:27am

Catégories : #Pyrénées, #ours, #attaque, #brebis, #éleveur, #Arreau, #Lançon, #Vielle-Louron, #préfecture, #éleveurs, #polémique, #ASPP65, #animaux, #environnement

Pyrénées : déclenchement du protocole "ours à problème" après deux attaques

Après deux attaques d'ours recensées en moins d'une semaine, dans les Hautes-Pyrénées, à proximité d'habitations, l'une à Lançon, près d'Arreau,et l'autre à Vieille-Louron, les éleveurs ont décidé de manifester, ce jeudi, en milieu de matinée, à Arreau, pour alerter sur le danger des ours qui, selon eux "se rapprochent dangereusement des habitations et provoquent la pagaille dans les troupeaux".

C'est dans ce contexte, que le préfet des Hautes-Pyrénées a déclenché le protocole "ours à problème" (lire ci-après)

Communiqué du préfet des Hautes-Pyrénées

"Depuis le 19 avril courant, trois prédations ont eu lieu sur des troupeaux en vallée du Louron présentant les caractéristiques de prédations ursines. Les services et opérateurs de l’État ont réalisés les constats et une expertise a été menée sur le comportement du ou des ours impliqués par les services de l’Office Français de la Biodiversité (OFB).

Les éléments relevés sur le secteur et la période caractérisent un comportement anormal de prédation, assigné à un unique individu, et justifient le déclenchement du protocole "ours à problème".

En conséquence, le préfet des Hautes-Pyrénées a décidé ce jour l’autorisation de mesures de conditionnement aversif par les agents de l’OFB.

Le conditionnement aversif a pour objectif de remédier au comportement problématique d’un animal en particulier. Il consiste à tirer des balles en plastique à courte distance pour toucher l’arrière-train de l’animal et à faire éclater des cartouches à double détonation à proximité de l’animal, lors de sa fuite.

Les opérations se dérouleront à partir de cette nuit sous la conduite de l’Office Français de la Biodiversité."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents