Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"L'éternité c'est la mer mêlée au soleil" (Arthur Rimbaud)


"Ça fait du bien de lire ça" : lettre ouverte d'un médecin de Haute-Garonne aux "résistants d'opérette" et complotistes Francis Lalanne et Jean-Marie Bigard

Publié par Paul Tian sur 30 Mai 2021, 09:34am

Catégories : #Covid-19, #complotiste, #JérômeMarty, #docteur, #HauteGaronne, #Fronton, #lettre ouverte, #FrancisLalanne, #JeanMarieBigard, #Lalanne, #Bigard, #vaccin, #polémique

"Ça fait du bien de lire ça" : lettre ouverte d'un médecin de Haute-Garonne aux "résistants d'opérette" et complotistes Francis Lalanne et Jean-Marie Bigard

Jérôme Marty est médecin généraliste à Fronton, en Haute-Garonne. Il est également président du Syndicat Union Française pour une médecine libre (UFML) et souvent surnommé sur les réseaux sociaux "médecin des plateaux télé". Autant dire qu'il est copieusement insulté, menacé, excommunié par les internautes bien dissimulés sous leur anonymat derrière leurs écrans d'ordinateurs, de tablettes ou de Smartphones...

Alors que les réseaux sociaux amplifient, jour après jour, les déclarations nauséabondes de clowns (dans le mauvais sens du terme) comme le chanteur Francis Lalanne ou l'humoriste "pastagua" Jean-Marie Bigard, le docteur Jérôme Marty s'est fendu d'une lettre ouverte à ces deux "complotistes" patentés. 

Et quelle lettre ! (lire ci-après)

Franchement, il y a comme ça, de temps en temps, des moments qui vous réconcilient avec l'être humain. Cette lettre en fait partie, en ce qui me concerne.

Vous êtes le nez rouge et purulent des manipulateurs et des profiteurs de crise

Docteur Jérôme Marty

Lettre ouverte à JM Bigard et à F Lalanne.

Nous avons lutté face aux virus

Sans arme et sans protection nous l’avons fait.

Vous n’étiez pas là...

Nous l’avons tous fait, de la ville, de l’hôpital,

Nous nous sommes levés

Vous n’étiez pas là...

Les malades arrivaient par milliers, consultations, hospitalisations, réa...

Vous n’étiez pas là...

Nous manquions de masques, de surblouses, de produits d’anesthésie

Nous les avons cherché, nous les avons remplacé.

Vous n’étiez pas la ...

Nous avons hurlé les manques, dénoncé les erreurs et les manipulations de la DGS et du ministère de la santé.

Vous n’étiez pas là...

Chaque jour, chaque heure, avec nos moyens, nos savoirs, notre éthique, notre responsabilité, nous avons continué à lutter.

Vous n’étiez pas là...

De malades en malades, beaucoup se sont contaminés, contaminés... morts...

Vous n’étiez pas là...

Vous n’étiez pas là...

Planqué, loin du risque, loin de la souffrance, des cris, de la panique, de la peur...

À l’abris du feu, vous avez nié l’ennemi que l’on combattait.

Parce que vous n’aviez pas le courage de l’affronter, vous vous êtes déguisés.

Résistant d’opérette, jean moulin à vent, vous avez inventé des lignes de front.

La maladie n’existait pas, les ennemis etaient celles et ceux qui se battaient , celles et ceux qui vaccinaient.

Et pour masquer que vous etiez trouillards vous avez joué les gueulards.

Comme si les affirmations les plus imbéciles, les propos les plus faux, les idées les plus degueulasses étaient validés par le verbe haut et la bestialité la plus crasse.

Vous nous avez salie...

Dictature, collabo, génocide, étoile jaune, Nuremberg sont vos mots...Ils voudraient faire peur, volés à l’horreur, ils ne sont que l’expression de votre déshonneur.

« Crève, connasse ! » D’estrade en plateau télé, vous insultez, vous menacez...Vous posez vos grosses pattes degueulasses sur un combat, dont vous n’êtes pas.

Vous êtes le nez rouge et purulent des manipulateurs et des profiteurs de crise. Scientistes, gourous, généticienne virée, professeurs sans morale, producteurs de documenteurs, avocats interessés, plus vous puez plus ils paraissent doués...

Vous êtes la partie grossiere du corps du complotisme,son orifice beant et malodorant.

Vous êtes de ce fait surement moins responsables, de ce coté point d’hypothèse, c’est une évidence des plus crue, qui quelque part vous protège, on ne réfléchit pas par le cul...

Docteur Jérôme Marty (Photo © Facebook)

Docteur Jérôme Marty (Photo © Facebook)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !