Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"L'ennui, c'est que nous négligeons le football au profit de l'éducation" (Groucho Marx)


Femmes de chambre de l'hôtel Ibis de Batignolles à Paris : les "invisibles" ont gagné après 22 mois de lutte

Publié par Paul Tian sur 25 Mai 2021, 09:36am

Catégories : #Ibis, #lutte, #femmes de chambre, #grève, #paris, #syndicat, #CGT-HPE, #social, #économie, #politique, #Groupe Accor, #Mercure, #Peyragudes, #Loudenvielle, #Pyrénées, #Batignolles

Le piquet de grève devant l’Ibis Batignolles à Paris, les femmes de chambre sont en grève depuis le 17 juillet 2019. (Photo © CGT HPE)

Le piquet de grève devant l’Ibis Batignolles à Paris, les femmes de chambre sont en grève depuis le 17 juillet 2019. (Photo © CGT HPE)

Ces cinquantaine femmes de chambre de l'hôtel "Ibis" de Batignolles, porte de Clichy, à Paris (Groupe ACCOR) étaient en en lutte depuis juillet 2019. Après vingt-deux mois de lutte, dont huit en grève, ces "invisibles" vont signer, ce mardi un accord avec leur employeur (le sous-traitant STN) après avoir obtenu une augmentation de salaire (entre 250 et 500 euros) et de meilleures conditions de travail.

Avec cet accord, ces femmes de ménage du deuxième plus grand établissement du groupe en Europe, qui dénonçaient le rythme effréné auquel elles étaient soumises (nettoyage de chambre en seulement 15 minutes et non paiement de leurs heures supplémentaires) auront désormais les mêmes droits et avantages que les salariés du groupe hôtelier Ibis.

Pour rappel, l'hôtel "Mercure" Peyragudes-Loudenvielle, dans les Hautes-Pyrénées, inauguré samedi dernier fait partie du groupe ACCOR.

Les femmes de chambre ont enfin obtenu l’égalité de traitement entre les salariés de l’hôtel et les salariés sous-traités.

Kandi Tiziri, CGT hôtels de prestige et économiques (HPE)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !