Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"L'ennui, c'est que nous négligeons le football au profit de l'éducation" (Groucho Marx)


Saint-Gaudens : incendie à l'usine de cellulose Fibre Excellence

Publié par Paul Tian sur 16 Mai 2021, 09:06am

Catégories : #incendie, #Fibre Excellence, #Seveso, #cellulose, #Saint-Gaudens, #Comminges, #HauteGaronne, #pompiers, #environnement, #FaitsDivers

(Photo illustration : archives © Paul Tian)

(Photo illustration : archives © Paul Tian)

Samedi, aux environs de 19h, un incendie s'est déclaré à l'usine de cellulose Fibre Excellence à Saint-Gaudens, classée "Seveso II - seuil haut".

Le feu s'est déclaré dans une chaudière réservée à la destruction des détritus issus de la production du site en raison d'une perte d'étanchéité.

Près d'une soixantaine de sapeurs-pompiers sont intervenus sur le site pour maîtriser cet incendie qui selon la direction de l'usine ne se serait pas propagé aux bâtiments voisins. La chaudière étant située à l'écart de l'usine.

Aucun blessé n'est à déplorer.

Selon "France Bleu Occitanie", une vingtaine de membres du personnel ont été évacués par précaution. 

Communiqué préfecture Haute-Garonne

Incident circonscrit dans l’usine de l’entreprise Fibre excellence à Saint-Gaudens

Samedi 15 mai 2021, aux alentours de 19h00, un incident s’est produit sur le site de Saint-Gaudens de la société Fibre Excellence, fabricant de pâte à papier, et classée « Seveso II – seuil haut ».

La chaudière à liqueur noire du site Fibre excellence a subi une perte d’étanchéité à 19h20.

Du sodium en fusion à 950°C (salin) s'est écoulé, ce qui a généré des explosions de faible intensité, du fait notamment du contact avec de l'eau.

Quelques dégagements de fumées ont également été observés. L'impact de cet incident est limité à l’intérieur du site. En application des procédures réglementaires qui lui incombent, l'exploitant a déclenché son plan d'opération interne (POI), dans lequel une procédure prévoit l'arrêt de l'alimentation de la chaudière en cas d'incident.

Cette opération a permis de stopper l'écoulement de salin, qui est en cours de refroidissement.

De plus, des sacs de sable ont été disposés à proximité des tas de salin, afin d'éviter tout nouveau contact avec des produits liquides.

Aucune victime n’est à déplorer.

L'exploitant a établi un périmètre de sécurité de 200 mètres autour de la chaudière. Ce périmètre reste dans les limites du site. Les stockages de bioxyde de chlore et de chlorate de sodium, qui classent le site "Seveso seuil haut", sont éloignés de la zone du sinistre. L'usine est à l'arrêt et le sinistre est en baisse d'intensité.

Etienne Guyot, préfet de la Haute-Garonne, a activé le Centre opérationnel départemental (COD). La police nationale et le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) sont sur place"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !