Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


Cité scolaire de Luchon : "92 cas positifs, 200 cas contacts"

Publié par Paul Tian sur 25 Janvier 2022, 12:41pm

Catégories : #Luchon, #cité scolaire, #lycée, #Covid-19, #omicron, #internat, #cantine, #grève, #protestation, #Haute-Garonne, #éducation nationale, #distanciel

Cité scolaire de Luchon : "92 cas positifs, 200 cas contacts"

Lundi après-midi, les élèves de la Cité scolaire de Luchon ont manifesté devant les grilles de leur établissement afin de demander que des cours en distanciel soient organisés face à la situation sanitaire particulièrement critique (lire ici).

Selon le quotidien régional "La Dépêche" on compte 92 cas positifs et 200 cas contacts parmi les élèves et la quasi-totalité des agents d'entretien.

Conséquence : l'internat et la restauration scolaire sont fermés... Mais le rectorat refuse toujours de fermer l'établissement scolaire.

Le proviseur Romain Daujam explique dans "La Dépêche" qu'il "ne dispose pas de suffisamment d'agents pour la désinfection et le nettoyage" d'où la fermeture de la restauration scolaire, après celle de l'internat.

Des fermetures qui ont donc provoqué la colère des élèves et des familles. Ce que l'on peut facilement comprendre, quand on sait que sur les 506 élèves de la cité scolaire, 160 sont internes !

Devant le refus du rectorat d'organiser des cours en distanciel, une pétition devrait être lancée pour demander la fermeture de la cité scolaire et la mise en place de cours à distance.

De son côté, le proviseur de la Cité scolaire reste optimiste dans "La Dépêche" : "je pense que la situation va s'améliorer aussi vite qu'elle s'est détériorée et que, dès dimanche prochain, nous seront en mesure de fonctionner tout à fait normalement..."

De son côté, Elodie Cottereau, la présidente de la FCPE de Luchon déclare sur le site "La Petite République" :

"Nous soutenons le mouvement pour demander une meilleure anticipation, plus de réaction du Rectorat et de l’inspection académique. Je pense que tous sommes fatigués des effets d’annonces, de communications qui ne débouchent sur rien de concret, sans solutionner les problèmes de fonctionnement de l’établissement..."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !